Publié dans Fantasy

La reine de Tearling – Erika Johansen

Résumé :

Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Rameigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle diabolique a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde dévouée l’escorte de son repaire à la capitale, où elle devra reconquérir la place qui lui revient de droit et devenir Reine du Tearling.

Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. pourtant, les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente et déchaîne la vengeance de la Reine rouge.

La quête de Kelsea pour sauver son royaume et aller vers son destin ne fait que commencer. Long périple semé d’embûches, empli de bruit et de fureur, de trahisons et de combats farouches. Une épreuve du feu, qui forgera sa légende… ou la détruira.

Erika Johansen nous entraîne dans une épopée flamboyante où une jeune princesse insoumise devra lutter pour monter sur le trône.

Mon avis :

En temps normal, je ne lis pas trop de fantasy mais les bonnes critiques lues par-ci par-là et le fait qu’une adaptation avec Emma Watson était envisagée ont finalement eu raison de moi. Une belle découverte et une belle entrée en matière pour cette nouvelle trilogie.

L’histoire commence le jour du 19ème anniversaire de Kelsea. Neuf hommes viennent la chercher pour qu’elle récupère son trône. Nous la suivons donc pas à pas dans cette reconquête qui sera semée d’embûches. Ce que j’ai adoré c’est que l’on découvre en même temps qu’elle ce royaume, dont elle ne connait pas grand chose puisqu’elle a été élevée dans une petite chaumière isolée et coupée du monde. Et ensemble nous allons de déconvenue en déconvenue. Oui, car en réalité, son peuple est complètement sous la coupe de la Reine Rouge qui chaque mois réclame un tribut. Trahisons, complots, mensonges, secrets,  Kelsea va devoir lutter à chaque instant pour sa survie et celle des Tear.

J’ai adoré l’univers imaginé par l’auteure qui a intégré de nombreuses références à notre monde actuel (livres, Histoire…). Cela laisse supposer qu’il s’agit d’un futur post-apocalyptique où les hommes auraient été contraints d’ effectuer la « Traversée » vers ce « Nouveau Monde ». J’ai bien aimé ce mélange des genres : dystopie (que j’affectionne tout particulièrement) et fantasy.

L’héroïne est une jeune fille ordinaire, elle n’est pas particulièrement belle, n’a pas forcément les épaules pour gouverner de prime abord. Et surtout elle est loin de faire l’unanimité, même au sein de ceux qui sont venus la chercher : elle va donc devoir faire ses preuves. Mais elle est courageuse et prête à se battre pour la justice et ses convictions. Elle va vraiment s’ affirmer au fil du roman : elle n’est pas née Reine, elle le devient. Le mystère qui entoure sa naissance rend l’intrigue encore plus fascinante : je voulais vraiment en savoir plus, mais les indices sont révélés au compte-goutte à mon grand désespoir. C’est une héroïne que l’on ne peut qu’apprécier, car elle est naturelle, naïve, parfois maladroite mais elle apprend de ses erreurs. Les personnages secondaires sont tout aussi attachants. Petit à petit comme nous lecteurs, ils apprennent à connaitre Kelsea, à lui faire confiance, à l’estimer.

La plume de l’auteure est vraiment très agréable. Même s’ il n’y a pas beaucoup d’action, on ne s’ ennuie pas une seule seconde et le rythme s’ accélère dans la deuxième partie du livre. Le petit « plus » c’est que de temps en temps, nous quittons Kelsea pour suivre d’autres personnages ce qui rajoute du suspense car nous ne savons pas exactement ce qu’ils mijotent. Mais à la fin du roman, les pièces du puzzle s’emboitent pour un final qui promet une suite grandiose.

J’ai vraiment adoré ce 1er opus qui pourrait bien me réconcilier avec le genre. J’attends avec impatience les prochains tomes qui devraient sortir en 2017.

bouquet

Publicités

3 commentaires sur « La reine de Tearling – Erika Johansen »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s