Publié dans Contemporain, Historique

La maison aux secrets – Catherine Robertson

Résumé :

Depuis que le petit garçon d’April Turner a été tué par une voiture, la jeune femme ne vit plus. Cela fait cinq ans qu’elle s’est écartée de tout ce qu’elle aime, et de tous ceux qui l’aiment, et entend bien continuer son existence ainsi. Lorsqu’une lettre lui arrive de la part d’un notaire anglais, l’informant qu’elle est l’héritière d’une propriété abandonnée en Angleterre, Empyrean, la jeune femme tente de résister. Mais le mystère entourant cet héritage est intrigant, et elle décide de quitter temporairement la Nouvelle-Zélande pour le vieux continent, où elle va rencontrer des habitants étonnants : Oran, musicien qui reste loyal à sa femme infidèle ; Jack, qui vit dans les bois avec son chien ; et Sunny, dite Lady Day, qui approche des 90 ans mais qui est bien plus énergique que ceux qui ont la moitié de son âge. Sunny avait connu Empyrean lors de son âge d’or, et son histoire rend le passé encore plus vivant. Mais April sera-t-elle prête à renoncer à ses principes pour, enfin, revivre à nouveau ? Une histoire qui vous apprend ce que signifie être vivant…

Mon avis :

Nouvelle parution Charleston que j’attendais avec impatience. Une vielle bâtisse chargée d’histoire, des secrets bien enfouis, ce roman ne pouvait que me plaire ! Dès sa sortie j’ai foncé l’acheter et je l’ai lu dans la foulée. J’ai trouvé que c’était une lecture très agréable malgré quelques longueurs.

En Nouvelle-Zélande, April Turner s’est arrêtée de vivre à la mort de son petit garçon . Elle ne s’autorise aucun plaisir, aucun loisir. Se sentant responsable de cet accident, elle veut faire pénitence. Mais un beau jour, elle hérite de l’Empyrean, cette vieille maison en Angleterre… Contre toute attente, elle décide de se rendre sur place, attirée malgré elle par ce vieux manoir. Sa décision est prise, elle ne veut pas le garder mais pour pouvoir séduire d’éventuels acheteurs, encore faut il qu’il soit rénové… N’ayant que peu de moyen, April s’attèle à la tâche avec l’aide d’Oran.

J’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à April. Elle ne dégageait aucune joie de vivre, se lamentait sur son sort plus qu’autre chose. Au départ, elle m’a beaucoup agacé, j’avais envie de la secouer. Mais petit à petit, au contact des autres personnages (Edward, Sunny, Oran, Jack), elle va s’ouvrir lentement et reprendre goût à la vie. Pour elle, cette rénovation a été un exutoire, plus la maison retrouvait son âme d’antan, plus April redevenait vivante. J’ai trouvé son évolution très intéressante, et je pense que cela fait la force de ce roman.

Les autres personnages ne sont pas en reste. J’ai adoré Sunny, cette nonagénaire qui a son franc-parler et qui ne mâche pas ses mots. Elle m’a d’emblée conquise. La petite fille qu’elle était m’a aussi séduite, notamment par son mépris des convenances et des bonnes manières. Oran m’a également beaucoup touché. C’est un homme torturé et en quête d’identité. Mais le personnage qui m’a le plus intrigué est Jack, cet homme vivant dans les bois qui semble tout connaître de la nature. Je n’ai d’ailleurs toujours pas percé son mystère. Les protagonistes du passé sont également attachants, notamment Lily, Rowan et même James.

J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire au départ. Pour moi, l’intrigue se mettait en place trop doucement. Les éléments du passé sont révélés au compte goutte. Je ne voyais pas forcément l’intérêt de nous raconter ces détails qui paraissaient insignifiants. Mais petit à petit, le mystère s’épaissit autour de cette maison, et le passé s’imbrique de plus en plus dans le présent. Chaque détail prend son importance, et j’ai trouvé que c’était fait de façon très habile.

Le rythme est assez lent, mais l’écriture fluide et addictive. Passé la moitié du roman, je n’ai pas pu le lâcher. Et en le refermant, finalement, j’ai trouvé qu’il était très bien ficelé. Le dénouement m’a surprise, car il laisse le mystère planer… Tous les secrets n’ont pas été révélés et bizarrement cela ne m’a pas gêné, bien au contraire ! Je recommande donc vivement ce livre même s’il faut s’accrocher au départ !

A noter qu’une nouvelle inédite de l’auteur est disponible ! Je me replongerai dans cet univers avec plaisir.

bouquet
Très bonne lecture malgré un début difficile…

Publicités

Un commentaire sur « La maison aux secrets – Catherine Robertson »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s