Publié dans Contemporain

Cueilleuse de thé – Jeanne-Marie Sauvage-Avit

Résumé :

Au Sri Lanka, l’ancien Ceylan, Shemlaheila est cueilleuse de thé dans une plantation. Depuis dix ans déjà, elle ploie sous les lourds sacs de feuilles de thé et sous le joug des contremaîtres, mais, à l’aube de ses vingt ans, la jeune femme a d’autres rêves. Elle est bien décidée à partir, à échapper à la condition de celles qui, dans les théiers et dans les maisons, sont au service des hommes. Elle ne sera pas cueilleuse de thé toute sa vie, comme sa mère, comme toutes ces femmes asservies qui n’ont d’autres horizons que les interminables rangées de théiers…
Du Sri Lanka à Londres, à la découverte d’un pays complètement différent du sien, Shemla va découvrir une autre culture, d’autres personnes et surtout d’autres envies. La cueilleuse de thé qu’elle a toujours été choisira-t-elle de revenir au pays, ou de se créer une nouvelle vie ?

Mon avis :

Lauréat du troisième Prix du Livre Romantique, je ne pouvais pas louper cette nouvelle parution Charleston. Je me le suis donc procuré dès sa sortie. Ce petit bijou se lit très rapidement et m’a fait passer par toutes les émotions même si ce n’est pas le coup de cœur attendu. Petite mention spéciale pour cette couverture qui encore une fois est splendide. Les éditions Charleston nous gâtent !

Ce livre m’a bouleversé. Les conditions de vie des cueilleuses de thé sont affreuses. Elle n’ont aucun droit, sont exploitées pour un salaire de misère et sont à la merci des kanganis. Elles sont réduites en esclavage en quelque sorte. Mais plus généralement, dans les sociétés indiennes, la femme est sous l’autorité de leur père jusqu’à son mariage où elle passe sous l’autorité de son mari. J’ai apprécié en apprendre d’avantage sur les plantations et plus particulièrement ces petites mains. Ayant eu l’occasion d’en visiter à l’Ile Maurice, j’ai pu voir l’envers du décor et j’ai été révoltée. En tant que touriste ou consommateur de thé, on n’imagine pas cette dure réalité.

Ce roman est cependant une belle invitation au voyage. Exotisme et dépaysement sont au rendez-vous. Pour fuir un avenir tout tracé, Shemlaheila va prendre son destin en main et partir en Angleterre. Son parcours ne se fera pas sans embuches car même si la société anglaise n’est pas organisée en castes, par moment c’est tout comme. J’ai aimé ce parallèle discret entre ces deux pays. Le comportement de certains est aberrant, ils profitent de la faiblesse des gens pour les exploiter. Je me suis insurgée et j’ai voulu aider Shemla, lui ouvrir les yeux. Heureusement, de belles rencontres vont l’aider à atteindre son but : rentrer chez elle en Inde avec un travail. Sa force de caractère, sa détermination, son optimisme et sa gentillesse lui seront bien utiles. C’est une personne très attachante, secrète et réservée qui va se révéler au fil du roman au contact de ces Anglais. Elle va briser les codes imposés par sa culture et n’en deviendra que plus forte.

L’alternance de point du vue entre Shemlaheila, Mohanti et Pokonaruya est très intéressante même si au départ je ne voyais pas le lien avec notre histoire. Pas de panique, nous comprenons tout à la fin. La plume de Jeanne-Marie Sauvage-Avit est fluide et agréable. Je n’ai pas vu les pages défiler. L’histoire est aboutie mais peut-être un peu rapide. J’ai été déçue par l’épilogue qui n’a pas répondu à toutes mes attentes. C’est pour cela que ce n’est pas un coup de cœur mais c’est un très beau récit qui amène une vraie réflexion sur la condition de la femme. L’auteur a su me faire passer par toute une palette d’émotions, une vraie réussite. Je recommande vivement !

bouquet
Je recommande vivement!
Publicités

11 commentaires sur « Cueilleuse de thé – Jeanne-Marie Sauvage-Avit »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s