Publié dans Dystopie

Demain il sera trop tard – Jean Christophe Tixier

Résumé :

Virgil vit dans l’insouciance. Le Terme diagnostiqué à sa naissance fait de lui un 87 (il va vivre 87 ans). Mais un jour, une Brigade tente de l’arrêter. Il s’enfuit. Débute alors sa descente aux enfers.
Enna, elle, est Court Terme et vit dans le ghetto. Elle graffe sa révolte sur les murs des beaux quartiers. Quand son amie est tuée par un groupuscule proche du pouvoir, elle jure de la venger…
Traqué, Virgil rencontre une jeune geek, Lou, analyste de données, qui lutte clandestinement contre le système.
Lui, Enna, Lou et d’autres sont décidés à se battre contre cette société totalitaire qui les a condamnés et à vivre intensément chaque jour, chaque minute, chaque seconde, qui restent !

Mon avis :

Je remercie tout d’abord Netgalley et les éditions Rageots qui m’ont permis de découvrir ce livre et cet auteur. Si j’ai demandé à recevoir celui-ci parmi le large catalogue de Netgalley c’est avant tout à cause de son résumé très intriguant qui m’a tout de suite fait pensé au film « Time Out » même s’il n’en est rien. Alors j’ai aimé ou pas ? La réponse tout de suite…

Je pense qu’il est inutile de préciser que ce roman est une dystopie et je ne sais pas vous mais ce genre commence à me lasser. J’ai l’impression d’avoir fait le tour… bref je disais donc il s’agit d’une dystopie certes mais aboutie et complexe. La société décrite par Jean-Christophe Tixier est glaçante par son potentiel réalisme. Qu’est ce qui nous prouve que nous n’en arriverons pas là. Après tout avec l’avancée des technologies, ce term-test ne nous parait pas hors de portée… Cela me fait froid dans le dos. Le postulat de départ est vraiment effrayant. Nous devons réagir maintenant pour éviter de telles dérives, parce que « Demain, il sera trop tard ».

Ce roman est à voix multiples : nous suivons plus particulièrement Lou, Virgil, Enna et Jolson. Chacun tente de trouver sa place dans cette société de castes. Chacun livre un combat qu’il croit juste. J’aime beaucoup les alternances de point de vue. Et ici encore, je trouve que c’est un vrai point fort pour l’intrigue. Cela rend le roman haletant. Le rythme est très rapide, on ne s’ennuie pas. Mais j’ai trouvé que parfois l’action était un peu décousue…j’avais du mal à suivre. Je ne comprenais pas tous les tenants et aboutissants. pour moi, l’auteur a pris des raccourcis un peu faciles… J’ai trouvé ce roman trop « mécanique ». Je l’ai lu comme un automate, je n’ai pas réussi à m’attacher autant que je l’aurai voulu aux personnages et les rebondissements et retournements de situation sont peut-être trop nombreux et trop succins. Leur combat n’a créé aucune émotion chez moi même si au fond, je n’étais pas  indifférentes à toutes ces injustices.

Mon sentiment global sur ce livre a été confirmé avec l’épilogue qui arrive comme un cheveu sur la soupe. Les péripéties de nos protagonistes s’arrêtent brusquement et hop, on nous explique comment ils s’en sortent en quelques pages à peine. J’ai un sentiment d’inachevé, c’est dommage.

Par contre, ce livre nous offre une réelle réflexion sur la vie et comment le fait de connaitre son « terme » influence notre façon de vivre. Le propre de la vie s’est justement de ne pas savoir quand elle s’arrêtera pour profiter au maximum de chaque jour. Dans cette société dépeinte par l’auteur, les gens sont définis et classés suivant l’age supposé de leur mort. Mais une vie même courte a autant de valeur qu’une autre…

En bref, c’est une dystopie très complexe, percutante et captivante (oui j’ai bien dit captivante). J’ai regretté le coté trop automatique de l’action qui ne m’a pas permis de m’immerger complètement dans l’histoire. Malgré ces quelques remarques, j’ai passé un bon moment. A vous de juger !

 

3 roses

Publicités

Un commentaire sur « Demain il sera trop tard – Jean Christophe Tixier »

  1. C’est vrai que l’univers de Jean-Christophe Tixier était assez réaliste et comme tu le dis du coup assez effrayant. Mais comme tu le sais j’ai trop lu de dystopies donc ça ne me fait plus ni chaud ni froid. Et d’ailleurs je viens de voir que ça commence à être le cas pour toi….
    Belles lectures tout de même 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s