Publié dans Thriller

La fille de Brooklyn – Guillaume Musso

Résumé :

Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer.
L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé :

« Si j’avais commis le pire,
m’aimerais-tu malgré tout ?  »

Vous auriez répondu quoi, vous ?
Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire.
Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo.
– C’est moi qui ai fait ça.
Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours.
Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot.
Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu.
Et depuis, je la cherche.

Mon avis :

Qui dit vacances dit lecture légère et facile pour moi. A l’aéroport j’ai donc craqué pour « La fille de Brooklyn » récemment sorti en poche. J’ai beaucoup aimé ma lecture même si ce livre ne révolutionnera pas le genre. Je suis tout de même très contente de l’avoir lu.

D’entrée de jeu, le ton est donné : mystère et secrets seront au cœur de l’intrigue. Une intrigue complexe, mené par un main de maître tel Harlan Coben. Une fois ce roman commencé, il est impossible à lâcher. Nous voulons toujours en savoir plus. Et quand on pense avoir résolu l’énigme, l’auteur nous offre d’autres révélations et rebondissements. On ne s’ennuie pas une seconde. Le passé trouble d’Anna est le point de départ et le fil conducteur de notre histoire mais ce roman est beaucoup moins simple qu’il n’y parait. Le rythme est effréné, nous avons à peine le temps de reprendre notre souffle que Guillaume Musso nous entraine sur de nouvelles pistes. De la côte d’Azur à New York en passant par Paris, notre héro n’a pas une seconde de répit s’il veut retrouver sa dulcinée.

La plume de l’auteur est toujours aussi agréable, fluide et addictive. C’est vraiment une lecture parfaite pour l’été, sans prise de tête même si encore une fois elle ne révolutionnera pas le genre. Par contre, comme je le disais un peu plus haut avec ce roman Guillaume Musso n’a pas à avoir honte et peut rivaliser avec les plus grands du genre. On m’aurait donner ce livre sans que je vois le nom de l’auteur, j’aurai mis ma main à couper que je lisais un roman de Harlan Coben. Une franche réussite !

 

3 roses

Publicités

5 commentaires sur « La fille de Brooklyn – Guillaume Musso »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s