Publié dans Rencontre avec des auteurs

Rencontre avec… #1 : Marine Noirfalise

Aujourd’hui j’inaugure une toute nouvelle rubrique sur mon blog et il s’agit de rencontre avec des auteurs qui m’ont touché de quelque manière que ce soit. Et pour cette toute première fois et comme j’ai adoré son roman Les petits pains d’épices , c’est Marine Noirfalise qui s’est prêtée au jeu. Je la remercie chaleureusement encore pour sa gentillesse et sa disponibilité.

Mon Jardin Littéraire :  Pourrais-tu te présenter en quelques mots pour ceux qui ne te connaissent pas?

Avec plaisir ! Marine Noirfalise n’est pas un nom d’auteur, c’est ce qui est bien noté sur ma carte d’identité. J’ai 26 ans et j’habite en Belgique dans ma maison récemment achetée avec mon compagnon. Je travaille sur Louvain-La-Neuve (dans le domaine bancaire mais ça c’est moins intéressant), ville où j’ai également fait mes études (master en édition). J’adore lire (évidemment !), regarder mes chatons faire des bêtises et faire du sport (basket-ball même si je ne fais « que » 169 cm et du tennis).

Mon Jardin Littéraire :  Tu tiens un blog littéraire depuis quelques années et tu as déjà écrit 2 romans. D’où te vient cette passion pour les livres ?

Mon moment préféré lorsque j’étais à l’école était celui pendant le cours de français où le professeur nous donnait une liste de livres et où on devait en choisir un à lire pour le mois d’après. Le bonheur pour moi. Lire pour l’école ! Puis est venu Harry Potter et c’est là qu’à commencer ma réelle passion pour les sagas et livres d’aventures. J’ai passé des heures en dessous de mon bureau, couchée sur un « millier » de couettes (non je m’exagère même pas) à lire le tome 4 ! Ensuite ce fut le tour des Young Adult, des Guillaume Musso et des Levy… des Amélie Nothomb aussi et puis Bernard Werber. Depuis, je n’arrête plus. Ma maman et ma sœur lisant aussi beaucoup, je n’étais jamais à court de livres chez moi. On se les prêtait souvent (et on le fait encore). Maintenant, j’ai ma maison, des bibliothèques dans chaque coin et une PAL qui ne désemplit jamais. L’idée du blog m’est venu lors d’un cours très ennuyant à l’université. Je l’ai commencé en avril 2014 et ai même gagné l’award « entertainement » des Weekend Blog Awards organisés par le Vif/L’Express en novembre 2014. Le trophée est sur mon meuble TV !

Mon Jardin Littéraire : Dans Les petits pains d’épices, ton héroïne, elle aussi passionnée de livres, monte sa propre maison d’édition. Est ce quelques choses qui te tente (d’autant plus que je crois que tu as fait des études dans ce domaine)?

J’ai effectivement fait un master en Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication (STIC pour les intimes) à finalité édition. J’ai donc eu des cours sur le monde du livre ainsi qu’un stage en maison d’édition (Le Lombard). J’aurais adorer poursuivre ma vie professionnelle dans ce domaine mais les occasions ne se sont pas présentées (et ce n’est pas par manque d’essai). La vie m’a emmenée ailleurs mais les livres sont toujours là. Alors pour « combler » ce manque de l’édition, j’ai décidé d’en parler dans un roman et de vivre la vie de Cathel par procuration.

Mon Jardin Littéraire :En lisant ce livre et étant moi même une grande lectrice je me suis reconnue dans Cathel… Dans quelle mesure t’es tu inspirée de ta propre vie ?

En très grande mesure ! Je me vois également beaucoup dans Cathel. Son rêve est le mien et j’ai donc dépeint sa vie en me basant sur ma propre expérience mais aussi sur mes attentes et envies. Mon chéri n’est pas avocat comme Hayden mais il est très attentionné et toujours là pour moi. J’ai une famille que j’adore et j’ai voulu reproduire cette sensation de bonheur en décrivant les personnages de la famille Wolf. Si je devais créer une maison d’édition, ce serait également pour éditer des grands romans, de la littérature contemporaine à émotions fortes. Un peu comme les éditions Charleston. J’ai également visité un village de livre mais c’était en Belgique. Ce fut mon premier weekend en amoureux avec mon compagnon (il a de bonnes idées, n’est-ce pas !?). Et puis, je viens d’accueillir des chatons tout comme Cathel adore Mister Beaumont.

Mon Jardin Littéraire : Pourquoi situer l’action en Alsace et pourquoi ce noms « les petits pains d’épices »?

La Belgique n’est pas le plus beau des pays et je ne me voyais pas écrire un roman se déroulant dans mon pays natal. Par contre, j’adore la France et l’Alsace particulièrement pour ses villages romantiques et pittoresques (pour ses spécialités culinaires aussi mais c’est une autre histoire). C’est aussi là qu’a déménagé mon ami d’adolescence (ça se dit ?). J’étais témoin à son mariage l’année dernière et nous voyons encore 2-3 fois par an quand il passe en Belgique ou quand nous faisons un long weekend chez lui. Cela me semblait être un décor bien plus adéquat pour mon histoire.

Concernant le titre… c’est un peu venu « comme cela ». A la base, j’étais partie sur « la maison en pain d’épices » car « maison d’édition » et « pain d’épices » ça faisait sympathique, doux, croquant, délicieux… Mais le titre existait déjà sur amazon je pense et je voulais une idée originale. Voilà pourquoi j’ai choisi « Les petits pains d’épices », un titre mignon tout plein et plein de surprises pour quelqu’un qui n’aurait pas lu le résumé. Les lecteurs sauront à quoi le titre fait référence !

Mon Jardin Littéraire : Écris tu un 3ème roman (et si oui peux tu m’en dire plus ?) ?

Je suis en pause écriture pour l’instant. D’une part car je veux profiter du temps « éditorial » pour faire un peu de pub pour le second et pour avoir le temps de bosser sur la nouvelle sortie du premier. D’autre part car je n’ai pas du tout d’idée pour un prochain roman. J’ai écrit le premier car un concours thème « Downton Abbey » m’inspirait et j’ai écrit le second car l’histoire se basait sur mes envies et je n’ai pas du tout dû réfléchir pour trouver l’idée. On verra bien si l’avenir sème une idée dans mon esprit ou non. Mais je ne compte pas devenir écrivaine à temps plein. J’aime trop lire !

Mon Jardin Littéraire : Quand ressortira ton premier roman « Warwick Castle » ?

Warwick Castle a effectivement trouvé un éditeur (que je ne peux pas encore révéler) et le roman sera disponible vers avril 2018, avec un autre titre et une autre couverture. Pour les amateurs, je vous invite à me suivre sur les réseaux sociaux pour en savoir plus dès le mois de décembre !

Vous pouvez d’ores et déjà suivre Marine sur son blog ou sur sa page facebook auteur !

Publicités

7 commentaires sur « Rencontre avec… #1 : Marine Noirfalise »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s