Les orages de l’été – Tamara McKinley

Résumé :

En 1947, accompagnée de Gilles, son ami d’enfance secrètement amoureux d’elle, Olivia Hamilton retourne en Australie, où sa mère Eva vient de décéder.
Avant de mourir, cette dernière lui a transmis des documents qui ont ébranlé les certitudes de la jeune femme concernant ses origines.
Sur place, Olivia retrouve sa sœur aînée Irène, qui cultive à son égard une franche hostilité. Les mystérieuses archives léguées par leur mère seraient-elles à l’origine d’une telle animosité ?
Aidée par Maggie, la gérante de la pension où elle loge, Olivia percera un à un les secrets qui enveloppent son enfance.
Une fois apaisée, Olivia décidera de rester définitivement en Australie, où se trouve sa vraie famille…

Mon avis :

Je découvre la plume de Tamara McKinley avec ce livre même si j’en ai beaucoup entendu parlé. Je suis tombé dessus à la bibliothèque et j’ai sauté le pas. Je ne doutais pas d’adorer ce roman et ce fut le cas. Je suis complètement sous le charme et j’ai hâte de lire un autre roman de l’auteur.

L’auteur nous emmène en Australie, pays cher à son cœur cela se sent tout de suite. Elle m’a fait voyagé de toutes les manières possibles. J’ai notamment ressenti cette chaleur suffocante et moite caractéristique avant la tempête. Sa plume fluide, addictive et douce m’a transportée dès les premières lignes.

Les personnages sont complexes et attachants. Olivia, en froid avec sa sœur ainée, veut découvrir ses origines. Pour cela elle pourra compter sur Gilles, son ami d’enfance, mutilé de guerre et Maggie, qu’elle vient de rencontrer mais avec qui elle se lie immédiatement d’amitié. Tous vont apprendre à s’accepter tels qu’ils sont avec leurs cicatrices et leurs failles. Ils vont grandir pour pouvoir se tourner vers l’avenir. Irène, quant à elle, est odieuse et méchante. J’ai adoré la détester. Ses mesquineries et ses coups bas m’ont rendue folle. C’est une intrigante au comportement révoltant qui cache aussi de profondes blessures.

Mais ce qui m’a le plus convaincue c’est la construction du récit. L’intrigue est menée d’une main de maitre. Tamara McKinley tisse une toile de mystère qu’elle déroule petit à petit. Tout est cohérent. Il est vrai que j’ai quand même découvert le pot aux roses bien avant la fin mais finalement cela ne m’a pas dérangé. Car au delà des secrets et des mensonges, j’ai trouvé que c’était un roman très personnel. En effet, quête d’identité et acceptation de soi sont au centre du roman…

Le seul petit bémol pour moi, est le dénouement que j’ai trouvé beaucoup trop rapide. J’aurai aimé rester plus longtemps avec Olivia, Gilles et Maggie. L’épilogue est trop abrupt et j’ai été frustrée… Cela n’entache pas ma lecture je vous rassure mais du coup elle ne se transformera pas en coup de cœur.

Je suis ravie d’avoir découvert la plume de cette auteur dont je compte découvrir d’autres romans. J’en ai d’ores et déjà un autre dans ma PAL, que je compte lire assez rapidement. Si vous aimez les sagas familiales, celle-ci est faite pour vous. Elle est aboutie et attendrissante à souhait.

 

bouquet

 

Publicités

4 commentaires sur “Les orages de l’été – Tamara McKinley

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :