Outlander, tome 2 : le talisman – Diana Gabaldon

bm_CVT_Outlander-2--Le-talisman_6511.jpg

 

Résumé :

1968. A la mort de son mari, le docteur Claire Beauchamp-Randall emmène sa fille en Ecosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d’extraordinaires aventures… Là, elle révèle à Brianna l’incroyable secret qu’elle n’a jamais dévoilé depuis qu’elle fut retrouvée inanimée auprès d’un menhir, dans un ancien site mégalithique, après trois années d’une absence inexpliquée. Ce second volet des aventures de Claire Beauchamp à travers l’Histoire entraîne le lecteur dans le Paris du siècle des Lumières. Après avoir fui l’Écosse où ils sont devenus hors-la-loi, Claire et Jamie, le jeune Highlander qu’elle a épousé, gagnent la capitale française à la rencontre de Charles-Edouard Stuart, le prétendant au trône d’Écosse et d’Angleterre, venu solliciter l’appui de son cousin Louis XV Leur objectif : décourager ses tentatives d’accession au trône qui, Claire le sait, marqueraient à coup sûr le début d’une répression sanglante dans les Highlands. Le couple se lance alors dans une course effrénée pour modifier le cours de l’Histoire. Pour cela, il devra affronter un monde sans pitié où il ne pourra compter que sur lui-même et la force de son amour avant de découvrir, à ses dépens, qu’on ne joue pas impunément avec la destinée humaine.

Mon avis :

J’ai commencé ce livre en février mais je ne l’ai pas lu en continu, c’est un gros pavé de 945 pages un peu lourd à transporter. C’est un peu ma lecture fil rouge de ces derniers temps… Et c’est avec la bande originale de la saison 1 que j’ai dévoré la seconde moitié de ce 2eme tome que j’ai vraiment beaucoup aimé ! Retrouvez ma chronique du tome 1 ici.

Je suis toujours aussi impressionnée par la richesse de l’univers, par la qualité de l’histoire mais surtout par l’intelligence de la construction du récit. Je m’explique. Dans le 1er tome, Claire se retrouver propulsée dans le passé, en 1743. Toute l’intrigue se passera là. Mais dans le début de ce second volet, nous la retrouvons en 1969. Claire a une fille, Brianna, et a passé sa vie au côté de Franck après 3ans d’absence… Comment en est elle arrivée là ? On l’avait pourtant quittée heureuse avec Jamie ! J’ai été complètement déroutée mais surtout intriguée. Tout au long de ma lecture, je n’ai pu m’empêcher de m’interroger. Cette information m’est restée à l’esprit et a entretenu le suspense.

Revenons à l’intrigue en elle-même si vous le voulez bien. J’ai adoré partir en France et rencontrer Louis XV légèrement ridicule je trouve. C’est une période que j’affectionne tout particulièrement (en vrai j’adore l’époque Louis XIV et Louis XVI mais on va pas pinailler). Rivalités, manipulations, faux-semblants et trahisons sont monnaies courantes à la cour de France. Claire et Jamie essaieront de remplir la mission qu’ils se sont fixés au péril de leur vie et ne se feront pas que des amis.

Le rythme est très lent et les personnages un peu trop nombreux à mon goût si bien que je me suis souvent sentie perdue… Diana Gabaldon nous fournit beaucoup voire trop de détails quitte à créer quelques longueurs et en décourager certains… J’ai mis énormément de temps à lire toute cette partie. Cependant, ce petit défaut ne m’a pas empêchée d’apprécier ma lecture car cela permet à l’auteure de nous offrir une histoire aboutie et réfléchie de bout en bout.

La dernière partie est beaucoup plus haletante et la tension est à son comble pour mon plus grand bonheur. J’ai lu les 400 dernières pages quasiment d’une traite en un week-end. C’est dire ! Et le dénouement promet une suite encore plus grandiose.

Bon inutile de dire que j’aime toujours autant les personnages. Claire et Jamie sont juste adorables même si ils ont tous les deux évolués. Voir Jamie, l’Écossais un peu rustre à la cour de France change complètement l’atmosphère. De nouveaux personnages m’ont beaucoup touchée notamment le jeune Fergus que j’ai pris en affection. C’est le petit protégé des Fraser et je pense qu’il va nous surprendre par la suite.

Si le 1er tome évoquait les jacobites, tout était confus dans ma tête. À défaut d’avoir beaucoup d’actions, la révolte jacobite m’est apparue beaucoup plus clairement. Claire et Jamie avancent leurs pions petit à petit pour éviter le massacre de Culloden.


En bref, le rythme très lent de ce dernier tome m’a permis de me plonger plus facilement dans cette partie de l’Histoire écossaise. La deuxième partie du roman est plus dynamique et entretient le mystère quant à la suite des événements. Le tome 3 promet d’être épique et heureusement il est déjà dans ma PAL…

bouquet

Publicités

9 commentaires sur “Outlander, tome 2 : le talisman – Diana Gabaldon

Ajouter un commentaire

  1. Comme tu le dis, le rythme est très lent et c’est ce qui m’a le plus gêné dans ce tome, même si la suite en Écosse est plus dynamique. Ce tome est très différent du premier, et si j’ai aimé découvrir la cour française du XVIIIème siècle, je me suis vite lassée du quotidien de Claire. Je pense m’arrêter là pour ma part. J’ai du mal à comprendre comment l’auteure a pu écrire 10 tomes au vu de ce que l’on apprend au tout début de ce tome.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :