Red Queen, tome 2 : Glass Sword – Victoria Aveyard

Résumé :

Mare Barrow a le sang rouge, comme la plupart des habitants de Norta. Mais comme les seigneurs de Norta, qui se distinguent par leur sang couleur de l’argent, elle possède un pouvoir extraordinaire, celui de contrôler la foudre et l’électricité. Pour les dirigeants de Norta, elle est une anomalie, une aberration. Une dangereuse machine de guerre.Alors qu’elle fuit la famille royale et Maven, le prince qui l’a trahie, Mare fait une découverte qui change la donne : elle n’est pas seule. D’autres Rouges, comme elle, cachent l’étendue de leurs pouvoirs. Traquée par Maven, Mare fait face à sa nouvelle mission : recruter une armée, rouge et argent. Aussi rouge que l’aube, plus rapide qu’un éclair d’argent. Capable de renverser ceux qui les oppriment depuis toujours.
Mais le pouvoir est un jeu dangereux, et Mare en connaît déjà le prix.

Mon avis :

En début d’année, j’ai découvert cette série Young Adult et j’ai eu un gros coup de cœur pour le premier tome (Red Queen – Victoria Aveyard). C’est donc en toute confiance que j’ai commencé Glass Sword, convaincue de passer un très bon moment. Mais comme avec beaucoup de saga, mon engouement est un peu redescendu. Pendant toute ma lecture, mes sentiments étaient très partagés, c’est la dernière partie qui m’a fait changer d’avis.

J’ai eu énormément de mal à rentrer dans ce second tome parce qu’honnêtement je ne me souvenais que des grandes lignes du tome 1. J’ai eu du coup des difficultés à resituer l’action et les personnages… Les mots glissaient sur moi sans réelle emprise et je me suis réellement forcée à continuer. La première partie du récit est très lente, il ne se passe pas grand chose et les descriptions sont trop présentes. Puis l’intrigue s’accélère et a su capter à nouveau mon attention. Il y a tellement de rebondissements que nous avons à peine le temps de souffler. Impossible de deviner quoi que ce soit mais il faut garder à l’esprit que n’importe qui peut trahir n’importe qui.

De nombreux personnages font leur apparitions mais difficile de s’attacher à eux, vu que l’auteure ne s’attarde pas trop à les décrire. Elle préfère se concentrer sur le noyau central à savoir, Shade, Cal, Mare… ce qui m’amène justement à vous parler de l’héroïne qui est aussi la narratrice. Dans le premier tome, elle m’avait conquise par sa force, son courage et sa détermination mais là je l’ai trouvée arrogante et hautaine. Elle se sent supérieure aux autres (surtout à Kilorn qui, le pauvre, n’a pas de pouvoir et est donc faible d’après elle). Bien qu’elle refuse de l’avouer, elle s’est auto-proclamée cheffe et veut diriger son petit monde. Elle ne laisse le choix à personne sous prétexte que sa cause est juste. mais comme le lui fera remarquer quelqu’un, pourquoi la vie des Sang-Neufs (entendez par là des sangs rouges avec des pouvoirs) vaudrait-elle plis que celle des sang rouges ? Elle n’assume pas ses responsabilités, est indécise, susceptible et n’arrive pas à oublier la trahison de Maven. Son cœur balance toujours entre les 2 frères et elle est incapable de faire un choix. Bref, j’ai serré les dents pendant une bonne partie de ma lecture.
Cal reste très effacé dans ce second volet. Il nous dévoile toute sa puissance physique tout en restant en retrait et dans l’ombre de Mare. J’espère qu’il s’affirmera par la suite parce que c’est un personnage qui a du potentiel. Malheureusement comme Mare, j’ai eu du mal à faire mon deuil de Maven qui était mon chouchou. Il a beau être aussi sadique que cruel, je ne peux pas tirer un trait sur lui aussi facilement.

Mon avis sur ce livre était donc très mitigé jusqu’aux rebondissements finaux. Les actions s’enchainent et s’accélèrent. Victoria Aveyard nous offre un final tout aussi époustouflant et épique que précédemment et il me tarde de découvrir la suite tout en espérant que Mare gagnera en maturité.


Un second tome beaucoup moins passionnant que le premier notamment à cause de son héroïne agaçante. Le début est très lent puis le récit monte en puissance pour atteindre son paroxysme avec le dénouement final ! Dans l’ensemble, c’est quand même une bonne lecture.

 

bonne lecture

3 commentaires sur “Red Queen, tome 2 : Glass Sword – Victoria Aveyard

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :