Un si petit oiseau – Marie Pavlenko

Résumé :

Après un accident de voiture qui l’a laissée meurtrie, Abigail rentre chez elle. Elle ne voit plus personne. Son corps mutilé bouleverse son quotidien, sa vie d’avant lui est insupportable. Comment se définir quand on a perdu ses repères, qu’on ne sait plus qui on est, que la douleur est toujours embusquée, prête à exploser ? Grâce à l’amour des siens. Grâce aux livres. Grâce à la nature, au rire, aux oiseaux. Avec beaucoup de patience, peu à peu, Abi va réapprendre à vivre.

img_20181230_115233_774628527100.jpg

 

Mon avis :

Je remercie les éditions Flammarion et Babelio pour cet envoi. Je découvre Marie Pavlenko avec ce roman, pourtant j’entends beaucoup parler d’elle sur les réseaux sociaux notamment pour son roman « Je suis ton soleil ». Le sujet de ce nouveau livre m’a interpellée. De par mon métier, je suis confrontée au handicap au quotidien et j’avais hâte de me plonger dans cette lecture qui promettait d’être émouvante. Je ne m’étais pas trompée.

La vie d’Abi, 19 ans, bascule le jour où elle perd son bras dans un accident de voiture. Plus rien ne sera comme avant. Elle coupe les ponts avec ses amis et se referme sur elle-même car elle ne supporte pas le regard des autres. Jusqu’au jour où elle croise Aurèle dans la rue par hasard, Aurèle qui est son amoureux de primaire qu’elle n’a pas vu depuis 5 ans. Comme on s’en doute une belle amitié va naitre entre eux. Aurèle est un garçon charmant, doux et sensible. Il va redonner le sourire à Abi, la pousser dans ses retranchements afin de s’accepter. Elle va réapprendre à sourire mais surtout à vivre. Il va la sauver. Leur amitié est belle, pure et simple. Alors oui dis comme ça, l’intrigue semble prévisible et effectivement il n’y a pas de gros rebondissements mais ce roman est bouleversant à bien des niveaux et surtout criant de vérité.

Marie Pavlenko évoque avec beaucoup de pudeur et de sensibilité le handicap. Le quotidien d’Abi est dépeint avec beaucoup de justesse. Elle est obligée de décomposer des gestes que nous faisons naturellement, elle est donc plus lente. Ce sont des petites choses auxquelles nous ne pensons pas forcément quand on a ses 2 bras et pourtant… En lisant ces petits morceaux de vie, je me suis fait la réflexion que l’auteure avait vraiment étudié son sujet pour remarquer toutes ces petites difficultés et je ne croyais pas si bien dire. Cette histoire lui a été inspirée par sa mère elle aussi amputée du bras à la suite d’un accident… L’auteure a mis son cœur dans ce roman et cela se sent. Elle nous livre une partie de son histoire.

Ce roman est un combat. Un combat pour la vie mais aussi un combat contre le regard des autres. Il faut savoir se détacher de cette contrainte sociale pour avancer mais ce n’est pas chose facile, c’est une lutte au quotidien. Petit à petit, Abi va réussir à accepter ce nouveau corps et surtout ce moignon. Elle va même réussir à en rire, parce que oui malgré ce sujet délicat l’auteure arrive à nous surprendre avec cette humour omniprésent. Abi comprend qu’elle n’a pas le choix, elle doit apprivoiser son corps, ses douleurs et surtout vivre !

C’est une histoire émouvante, on  ne peut qu’être touchée par cette jeune fille. Pourtant, ce n’est à aucun moment déprimant ou larmoyant parce que ce n’est pas une histoire triste.  Le message simple est porté par des personnages forts et une plume douce et sensible. Une belle leçon de vie et d’espoir !


J’ai été profondément touchée par ce roman. Le handicap est abordé avec énormément de pudeur, de réalisme et d’humour. L’auteure nous livre une partie de son expérience et cela ne rend cette histoire que plus émouvante. Une petite merveille que j’ai dévoré en quelques heures à peine.

 

Excellente lecture

 

 

 

7 commentaires sur “Un si petit oiseau – Marie Pavlenko

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :