Si tu m’oublies – Tonie Behar

Résumé :

Violette mène une vie calme et rangée entre son métier d’ophtalmologue et ses jumeaux. Elle a soigneusement posé un couvercle hermétique sur son passé, les blessures, la passion. Jusqu’au jour où Joachim Calderon sonne à sa porte, après de longues années d’absence, pour lui demander de cacher cinq millions d’euros en petites coupures. D’où vient cet argent ? Dans quel jeu dangereux son grand amour d’adolescence est-il impliqué ? Contre toute raison, Violette accepte de l’aider. Et les ennuis commencent.

Quand elle comprend, quelques jours plus tard, que Joachim a de nouveau disparu sans laisser d’adresse, Violette décide de partir à sa recherche. Car si Joachim cache un secret… elle aussi !

img_20190120_103147_9161613232703.jpg

Mon avis :

Quand j’ai reçu ce manuscrit Charleston, j’étais heureuse de retrouver la plume de Tonie Behar que j’avais découvert l’année dernière avec Y aura-t-il trop de neige à Noël de la Team RomCom. Sans lire le résumé, je me suis lancée dans cette nouvelle lecture que j’ai adoré !

Nous rencontrons Violette, mère célibataire de 40 ans, alors qu’elle s’apprête à partir en vacances avec ses deux jumeaux de 15 ans. Mais rien ne va se passer comme prévu. Commence alors une aventure hors du commun pour elle. Son amour de jeunesse, Joachim, dont elle n’a pas eu de nouvelles depuis 15 ans resurgit dans sa vie de manière soudaine et surprenante.

La plume de Tonie Behar est jeune et dynamique. Les chapitres sont courts et alternent entre passé et présent  ce qui donne du peps au récit et le rend très addictif. Sitôt dans le présent je voulais retourner dans le passé et vice versa. Le décalage entre le langage de Violette à 16 ans et celle à 40 ans m’a beaucoup amusée tout comme les titres des chapitres qui sont en réalité des citations mais qui sorties de leur contexte deviennent intrigantes et drôles.

La romance tient un rôle très important dans l’intrigue, il s’agit d’une très bonne comédie romantique. J’ai été touchée par cette passion dévorante qui unit Joachim et Violette. J’avais vraiment envie qu’ils se retrouvent et puissent être heureux ensemble même si leur histoire sera semée d’embuches. Tonie Behar ajoute un soupçon de suspense et de mystère qui fait toute la différence et accroche le lecteur. Une fois commencé, ce livre est impossible à lâcher vous êtes prévenus.

Mais ce qui a fait toute la différence pour moi, c’est que je me suis identifiée à l’héroïne qui me ressemble par certains cotés. J’ai également fait cette première année de médecine si difficile, je travaille aussi dans le médical dans le quartier de Pasteur et je reviens d’un road trip aux États-Unis. C’est avec un plaisir non dissimulé que j’ai retrouvé cette Californie que j’ai tant aimé et que j’ai déambulé dans ces rues de Paris que je connais bien. Tous ces points communs n’ont rendu ce personnage que plus réel à mes yeux. J’ai eu l’impression de la connaitre, de la comprendre. Elle était vivante.

L’intrigue sans être prévisible n’est pas non plus surprenante mais ce n’est pas gênant. Cette lecture fut excellente et m’a transportée par tous les sentiments qu’elle a suscité en moi. J’étais en terrain connu et j’ai aimé ça !


C’est avec grand plaisir que j’ai renoué avec la plume de Tonie Behar. L’histoire de Violette et Joachim est vivante, prenante, captivante : belle tout simplement. Je me suis offert une belle parenthèse avec cette lecture toute douce mais addictive ! Je ne suis pas prête d’oublier ce roman.

 

Très bonne lecture

4 commentaires sur “Si tu m’oublies – Tonie Behar

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :