Outlander, tome 4 : Les tambours de l’automne – Diana Gabaldon

Résumé :

Échoués sur les rivages de la Caroline du Sud en l’an de grâce 1767, Claire et Jamie Fraser, les voyageurs du temps, se lancent à la découverte de l’Amérique coloniale à l’aube de sa guerre d’Indépendance. La vie leur appartient désormais puisque Brianna, leur fille, vit en sécurité – du moins le croient-ils – dans un futur lourd de périls. Ils façonneront donc leur existence comme ils l’entendent, en prenant un nouveau départ avec un groupe d’Écossais exilés au Nouveau Monde pour fuir l’oppression de la Couronne anglaise. Mais l’Histoire n’épargne personne… Lorsque Brianna les rejoint dans le passé, même les montagnes isolées dans lesquelles ils ont trouvé refuge ne peuvent protéger, les Fraser, car la jeune femme arrive du XXe siècle investie d’une double mission retrouver la mère qu’elle a perdue et un père qu’elle ne connaît pas et, surtout, les sauver d’un avenir tragique dont elle seule détient la clé. Avant que les portes du temps ne se referment sur eux…

img_20190302_154153_2002050481728.jpg

Mon avis :

Outlander… Une de mes sagas littéraires préférées même si sa taille ne cesse de m’effrayer. Mais c’est toujours un bonheur de se replonger dans cet univers et de retrouver Jamie et Claire. J’avais adoré le tome 3 (ma chronique ici), mais celui ci fut un véritable coup de cœur ! Rebondissements, actions, révélations… j’ai été servie ! Quel univers !

Claire et Jamie viennent d’arriver aux Etats-Unis. Une nouvelle aventure les attend : la découverte du Nouveau Monde avec les 1ères colonies, les Indiens, les grands espaces à l’aube de la guerre d’Indépendance.
J’ai adoré découvrir ce contexte historique qui m’est totalement étranger. Comme d’habitude, le travail de recherche est impressionnant et abouti. L’imagination de Diana Gabaldon semble sans limite.

L’intrigue est riche et complexe mais surtout rythmée. On alterne en permanence entre actions et moment de calme où nous nous familiarisons avec le nouveau quotidien de nos héros. Beaucoup plus mûrs, j’ai adoré les suivre dans leur nouvelle vie.

Mais ce que j’ai vraiment apprécié, c’est que le récit se consacre beaucoup plus à Brianna et Roger qu’auparavant. La jeune femme souffre énormément du départ de sa mère (qui ne serait pas perturbé à sa place?)… Et si elle décidait de la rejoindre ? Je n’en dirai pas plus mais l’intrigue prend un nouveau tournant qui m’a passionné. Le dernier tiers du tome a été dévoré quasiment d’une traite.

De nouveaux personnages apparaissent, d’autres tirent leur révérence… Diana Gabaldon ne les ménagent pas en tout cas. Plus d’une fois j’ai vu le pire arriver…
J’ai frissonné, j’ai douté, j’ai crié voire hurlé, j’ai aimé… non j’ai adoré !

Un coup de maitre dont il me tarde de lire la suite !


Rebondissements, actions et émotions caractérisent ce 4ème tome d’Outlander qui confirme mon amour pour cette saga. Mais jusqu’où Diana Gabaldon va aller ? Tout semble possible avec elle…

Coup de' coeur

Mes chroniques des tomes précédents :
Outlander, Saison 1
Outlander, tome 2 : le talisman – Diana Gabaldon
Outlander, tome 3 : Le voyage – Diana Gabaldon

Publicités

7 commentaires sur “Outlander, tome 4 : Les tambours de l’automne – Diana Gabaldon

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :