The Shakespeare Sisters, Livre 3 – La magie de l’hiver – Carrie Elks

Résumé :

Kitty Shakespeare, étudiante en cinéma, est fermement décidée à tirer profit de son nouvel emploi de jeune fille au pair au service de Jonas, sept ans, fils de l’éminent producteur Everett Klein. Certes, ce n’est pas la carrière qu’elle espérait poursuivre en quittant Londres pour L.A., mais comme les entretiens d’embauche la paralysent, c’est sa dernière chance d’impressionner un personnage influent d’Hollywood. Si elle s’occupe bien de son fils, il se penchera sûrement sur son travail. C’est sans compter sur Adam, l’irrésistible frère de Everett. Car entre eux, ce n’est pas vraiment le coup de foudre.

Adam Klein a beau être séduisant, il est également grincheux et grossier, et il n’est guère disposé à se remettre en question pour une baby-sitter. Pas après les épreuves qu’il traverse depuis un an. Tout ce qu’il veut, c’est s’isoler dans son chalet, à l’écart de son frère qui a détruit sa vie. Si seulement il parvenait à ignorer Kitty qui fait tambouriner son coeur…

A la veille de Noël, Kitty et Adam réalisent que le grand amour n’est jamais simple. Mais le chemin qui mène à un happy end n’est-il pas semé d’embûches ?

img_20190519_101648_5861278918181.jpg

Mon avis :

Quand on lit une saga comme celle-ci, le risque est qu’elle soit un peu répétitive. Mais ici, pour chaque volet, Carrie Elks utilise un schéma différent de romance si bien qu’on ne s’ennuie pas. Pourtant ce 3ème volet ne m’a pas autant convaincue que les 2 précédents.

On en a finit avec le gendre idéal. Adam est rustre et lunatique. C’est un homme trahi, blessé qui cache un lourd passé. Il ne va pas hésiter à s’en prendre à la jeune Kitty qui l’attire pourtant énormément.
Kitty, c’est la jeune fille gentille et naïve. Elle a le cœur sur la main cela se sent dès le départ mais par certains cotés c’est encore une enfant.

Leur couple fonctionne bien, c’est sympathique mais je n’ai pas été aussi embarquée que je le pensais. Si j’ai beaucoup aimé le début et à la fin du roman, toute la partie centrale m’a laissée indifférentes. Le comportement indécis d’Adam a commencé à me lasser voire à m’agacer. J’ai trouvé que leur histoire était un peu plate et manquait de piquant. Je n’ai pas ressenti autant d’émotions que pour les 2 précédents tomes.

Après le projet était audacieux et peut-être trop ambitieux. 4 comédies romantiques mettant en scène 4 sœurs, il y a effectivement un risque que le concept s’essouffle à défaut de tourner en rond.

Heureusement les derniers chapitres ont redonné du rythme si bien que je les ai dévoré sans m’en apercevoir. Malheureusement ce n’est pas le couple que je retiendrai de cette série. J’ai par contre été charmée par l’atmosphère hivernale et plus particulièrement celle de Noël. La neige, le froid, la magie des fêtes… on s’y croirait même en plein mois de mai. L’ambiance cosy, feutrée et isolée est le vrai point fort de cette intrigue.

J’ai tout de même hâte de découvrir la dernière des sœurs Shakespeare qui nous emmènera en Écosse si je ne me trompe pas.


Une romance sympathique mais pas transcendante. Premier avis nuancé pour cette saga que j’aime tout de même beaucoup.

 

bonne lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :