Lord John, tome 1 : Une affaire privée – Diana Gabaldon

Résumé :

Londres, 1757. Par une belle matinée de la mi-juin, John Grey émerge de son club de gentlemen, le Beefsteak, en plein désarroi. Jeune aristocrate et haut gradé de l’armée de Sa Majesté britannique, il vient d’assister à une scène on ne peut plus  » shocking « … Ses efforts pour éviter un scandale susceptible de détruire sa famille sont toutefois interrompus par une affaire plus urgente encore : la Couronne le charge d’enquêter sur le meurtre brutal d’un compagnon d’armes, soupçonné de haute trahison. Contraint de mener de front les deux investigations, le major Grey se trouve emporté dans un réseau de traîtrises politiques et sentimentales qui touche toutes les strates de la société… et menace tout ce qui lui tient à cœur. Des lupanars sordides du monde de la nuit aux salons d’apparat de la noblesse en passant par les entrepôts de la puissante Compagnie des Indes orientales, lord John se lance sur la piste d’un mystérieux valet de pied et d’une non moins intrigante femme en robe de velours vert…

Mon avis :

A l’occasion d’un voyage en Écosse, j’ai voulu me replonger dans l’univers d’Outlander. J’ai jeté mon dévolu sur ce premier tome du spin-off consacré à Lord John. Si j’étais ravie de le suivre sans cette aventure, j’ai été en revanche déçue de constater que cela se passait en Angleterre et non en Écosse. Passée cette petite surprise, je me suis laissée porter par cette histoire. Sachez que ce roman peut se lire indépendamment d’Outlander mais que les évènements se situent entre le tome 3 et 4.

Lord John se voit confier une mission délicate : découvrir le meurtrier d’un compagnon d’arme. En parallèle, il veut aussi lever le voile sur le fiancé de sa cousine qu’il suppose atteint de la petite vérole. 2 mystères à résoudre pour notre cher John.

Lord John est un personnage que j’ai appris à connaitre et à apprécier au fil du temps. Ce fut un réel plaisir de la découvrir un peu plus. Sa personnalité est plus développée, nous entrons réellement dans son intimité. Le fait qu’il soit le héro de ce roman nous permet d’adopter son point de vue et j’ai trouvé cela très agréable.

Cependant, l’histoire s’articule surtout autour de ces 2 mystères et j’ai surtout eu l’impression de lire une intrigue policière au 18ème siècle. C’était distrayant et prenant même si par moment j’ai eu du mal à m’y retrouver… Mon vrai regret est le trop peu de référence à la série d’origine, je n’ai pas retrouvé son charme. Cela aurait pu être un roman policier historique lambda. Du coup cela soulève une question : Est ce que je l’aurai aimé si je l’avais lu indépendamment ? Est ce que l’intrigue est assez complexe et bien construite pour trouver un public non averti ? Non je ne crois pas. L’enquête et le dénouement ne sont pas assez convaincants, je n’ai aimé que parce que c’était un spin-off.

Conclusion ? Je vous conseille de passer votre chemin si vous ne suivez pas Outlander, ce roman ne vous conviendra pas. Pour tous les autres, vous apprendrez à connaitre ce personnage emblématique, alors vous ne pourrez que passer un bon moment.


L’intrigue policière à elle seule ne suffit pas, c’est le personnage principal qui fait la force de ce roman. Il faut connaitre Outlander pour apprécier ce spin-off à sa juste valeur…

bonne lecture

Un commentaire sur “Lord John, tome 1 : Une affaire privée – Diana Gabaldon

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :