Daisy Jones and The Six – Taylor Jenkins Reid

Résumé :

Daisy Jones & The Six… le groupe de rock le plus mythique de tous les temps. Leurs concerts remplissaient les stades aux quatre coins de la planète et ils ont enflammé les nuits de toute une génération.

De leurs débuts dans les bars miteux d’un Sunset Strip écrasé de soleil californien à la gloire, leur histoire est celle d’une ascension fulgurante. De l’euphorie qui vient avec le succès, des excitants qu’on prend pour entretenir la magie et des calmants qu’on avale pour essayer de dormir. C’est l’histoire du rock’n’roll. C’est aussi celle de Daisy Jones, l’icône ultime.

Mais le 12 juillet 1979, après le plus mémorable des concerts, le groupe a éclaté. Personne n’a jamais su pourquoi… Jusqu’à aujourd’hui.

Musiciens, fans, managers, amants, gardiens d’immeubles… ils ont tous été les témoins de cette histoire… Mais quarante ans plus tard, chacun a sa propre version de la vérité.

Cet ovni littéraire, qui a enflammé les lecteurs des deux côtés de l’Atlantique, nous plonge avec frénésie au cœur d’une des périodes artistiques et sociales les plus exaltantes de notre époque !


Mon avis :

Quand j’ai vu ce roman dans le catalogue Charleston, j’ai tout de suite été intriguée. Ce livre semble tellement différent de la ligne éditoriale ! Mais ce livre fait partie de la sélection de Reese Witherspoon pour son book-club (une valeur sûre), et les avis Outre Atlantique sont élogieux ! J’étais donc ravie de le découvrir en avant-première. Ce livre je ne l’ai pas lu, je l’ai dévoré en à peine 2 jours !

Original, voilà comment je qualifierai ce roman ! Sa construction m’a d’abord déstabilisée mais passée la surprise, je me suis imprégnée de l’ambiance. Ce roman est construit comme un documentaire où plusieurs intervenants vont raconter l’histoire du groupe mythique des années 70 Daisy And The Six. Vous ne connaissez pas ? Vous êtes sûrs ? Je me suis réellement posée la question de savoir si c’était une fiction… Tout paraît si réel, si authentique. Il s’agit d’une interview et cela se ressent bien avec le langage parlé omniprésent. Je m’y croyais, les personnages étaient devant moi et me parlaient. Je les entendais bafouiller, réfléchir, raconter…

C’est cette construction qui m’a fait douter. Réalité ? Fiction ? La frontière est très fine… Surtout que l’atmosphère est juste incroyable. Sexe, drogue et Rock and Roll : le mode de vie des icônes rock des années 70. L’auteure n’hésite pas à explorer les addictions de ce groupe, un thème dérangeant certes mais bien connu dans ce milieu. Les personnages sont extrêmes et border-line, tout le contraire de moi. Je ne me suis pas du tout identifiée à eux, par contre je comprend tout à fait l’engouement qu’ils suscitent et j’aurais pu être de l’autre côté, dans le public.

La musique est présente à chaque instant et rythme le récit. J’entendais les mélodies, je sentais la ferveur des fans lors des concerts … L’auteure est allée jusqu’à écrire les paroles entières de ses chansons ! Incroyable ! D’autant plus qu’elles sont superbes ! J’avais presque envie de lancer Deezer et de les écouter… si elles avaient été réelles !

Mais si j’ai beaucoup aimé ce roman c’est aussi pour l’idée féministe qu’il véhicule. J’ai trouvé les personnages féminins exceptionnels. Karen, Camilla et Daisy ont des caractères très affirmés. Elles prennent leurs vies en main, agissent et surtout refusent de se faire dicter leur conduite. Elles se serrent les coudes en toutes circonstances, leur amitié est belle. Elles sont résolument modernes pour leur époque. Époustouflantes et inspirantes !

Venons en à l’intrigue. Pourquoi le groupe s’est il séparé à l’apogée de sa gloire ? Il faudra attendre les dernières pages pour le découvrir, mais le doute planait tout au long de ma lecture. De même, à qui les personnages parlent ? Là encore, une belle surprise qui se laisse désirer pendant près de 300 pages. Personnellement j’ai adoré, mais cela pourra en perturber certains qui trouveront peut-être quelques longueurs dans le milieu du roman.


Un roman définitivement rock et toxique qui me hantera longtemps. Plus qu’un roman, une réelle expérience sensorielle. Une immersion complète dans la période « Sexe, drogues et Rock and Roll » !

Très bonne lecture

2 commentaires sur “Daisy Jones and The Six – Taylor Jenkins Reid

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :