Les MacCoy, tome 1 : L’ogre et le tartan – Alexiane Thill

Résumé :

Et si les clans d’Ecosse n’avaient jamais disparu ? Et s’ils continuaient à diriger les Highlands à l’insu du reste du monde ? Quand Phèdre arrive à Édimbourg pour respecter les dernières volontés de son père, elle se retrouve malgré elle entraînée dans ce monde de clans et de querelles sanglantes qui lui est inconnu. Recueillie par le fougueux et irascible Caleb, chef du clan MacCoy, elle se révèle bientôt être une pièce maîtresse sur l’échiquier du pouvoir…

img_20190901_152114_6172063924379.jpg

Mon avis :

Bon, ne mentons pas avant de lire le résumé de ce livre j’ai été attirée par sa couverture juste magnifique. En fait je ne suis même pas sûre de l’avoir lu avant de l’acheter … De toute façon j’ai adoré ce premier tome que j’ai trouvé génial. Comme cela risque de ne pas vous suffire je vais quand même développer un peu plus !

Phèdre arrive en Ecosse et se fait embaucher dans un club aux règles assez strictes. Sans le savoir elle vient de rentrer dans la sphère dangereuses des clans ! Non, ils n’ont pas disparus après Culloden, le système clanique est toujours en vigueur sans que le monde en soit conscient.

L’univers clanique est superbement décrit. Franchement j’y ai presque cru. Tout paraît si cohérent que cela en devient possible. Je ne pensais pas lire un roman aussi réaliste, je m’attendais presque à un monde complètement imaginaire. Pas du tout. Par contre, j’ai eu beaucoup de mal à ne pas me croire dans un roman historique. Voir des téléphones portables, des ordinateurs est un peu déstabilisant de prime abord mais je m’y suis rapidement faite pour savourer au mieux ma lecture.

Phèdre est un personnage fougueux que j’ai adoré suivre. Elle cache un lourd passé que nous allons découvrir pas à pas et son histoire m’a passionné. Caleb est tout aussi intriguant. Est ce réellement le monstre que l’on décrit ? J’ai eu du mal à le croire, tout comme Phèdre, tant il peut être charmant. Son caractère lunatique peut déstabiliser cependant, mais ces deux personnages rendent ce roman hautement addictif.

Ce roman a été publié chez Hugo Roman dans leur collection New Romance, on s’attend donc à une histoire d’amour. Pourtant j’ai été surprise de la voir arriver si tardivement… Et même si elle tient une place très importante dans l’intrigue, je ne qualifierai pas ce roman de New Romance. Ne vous attendez pas à des scènes torrides à toutes les pages, tout est dans la mesure et la pudeur. J’ai adoré.

L’auteure a su trouver le juste milieu entre romance, suspense et action. Je me suis régalée du début à la fin et j’ai d’ailleurs enchainé tout de suite avec le 2ème tome tant le dénouement était insoutenable. J’ai eu peur, j’ai été surprise, j’ai été charmée… j’ai voyagé !


Un superbe premier tome qui annonce une série épique ! Action, aventure, suspense et amour… que demander de plus ? Moi en tout cas, j’ai été comblée !

Excellente lecture

7 commentaires sur “Les MacCoy, tome 1 : L’ogre et le tartan – Alexiane Thill

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :