Des palmiers sous la neige – Luz Gabas

Résumé :

Un fragment de lettre, découvert par hasard, et toutes les certitudes de Clarence de Rabaltué s’effondrent. Bercée dès l’enfance par les récits de son père, elle croyait tout savoir de cette jeunesse passée sur l’île tropicale de Fernando Póo, en Guinée espagnole. De l’odeur enivrante du cacao, de la richesse de la végétation et du soleil écrasant…
Mais elle ignore tout de cette mystérieuse « elle » et de son lien avec son père.
Et s’il existait une tout autre vérité, loin de l’histoire familiale officielle ? Un passé fait de secrets, d’amours interdites, de conventions sociales bafouées et de danger… Clarence s’envole pour la Guinée, déterminée à remonter le temps jusqu’à cet hiver 1953 où tout a commencé.

À la fois grande saga familiale et fresque épique, le récit traverse les océans, les générations et nous confronte à l’un des aspects les plus sombres de notre passé colonial.

img_20190915_112406_427606896394.jpg

Mon avis :

Quand j’ai reçu ce titre, j’ai tout de suite été intriguée. La colonisation espagnole, voilà bien un sujet qui m’est complètement inconnu. Du coup j’avais hâte de me plonger dans ce pavé de plus de 600 pages qui m’a tout de même posé quelques difficultés.

Ce roman c’est l’histoire de 2 frères Jacobo et Kilian partis en Guinée équatoriale sur une plantation pendant des années. Nouvelle vie, nouvelle culture, il va falloir s’adapter.

L’auteur va ainsi explorer les années de colonisation où les inégalités entre Blancs et Noirs font rage. Ce sujet, s’il m’a passionnée, m’a aussi révoltée et ouvert les yeux sur un pan de l’histoire que je ne connaissais pas. C’est un roman richement documenté et très descriptif. L’immersion est totale. Cependant c’est une lecture très dense que j’ai mis beaucoup de temps à découvrir. En effet, j’ai pu le lire en avant première en tant que Lectrice Charleston cet été, à un moment où je cherchais plutôt des lectures légères et sans prise de tête.

La première moitié du roman a été fastidieuse. Le rythme est bien trop lent, j’ai eu le sentiment qu’il ne se passait pas grand chose. Pourtant je me suis accrochée parce que je voulais connaître la suite, et comme j’ai bien fait ! Passée cette première partie, j’ai trouvé que l’intrigue devenait captivante. Impossible pour moi de m’arrêter. Les secrets et les non-dits prennent une place centrale dans l’histoire si bien que je voulais absolument connaître le fin mot de l’histoire. Les rebondissements s’enchaînent et le rythme s’accélère enfin. Politique, amour, trahison et cultures s’entremêlent pour un voyage intense au cœur de la Guinée Équatoriale.

Vous l’aurez compris, le gros point fort de ce roman est le dépaysement qu’il offre mais l’histoire d’amour n’est pas en reste, dommage qu’elle arrive si tardivement. Mais les émotions sont là à tel point que j’ai eu le souffle coupé à quelques reprises.

C’est un roman à la fois poignant et révoltant. J’ai beaucoup aimé malgré le rythme trop lent…


Un roman historique impressionnant tant il est documenté. L’histoire m’a passionnée dans l’ensemble même si elle met trop de temps à démarrer. C’est un récit poignant et enrichissant aux multiples rebondissements !

bonne lecture

LC logo 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :