Ceux qu’on aime – Victoria Hislop

Résumé :

Le grand retour de Victoria Hislop !
Le destin poignant de Themis, femme courageuse et engagée au cœur d’une Grèce tourmentée.

Athènes, 1941. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la Grèce, après avoir été libérée de l’occupation allemande est ruinée et le pays devient le théâtre d’une guerre civile. Révoltée par les injustices qui touchent ses proches, la jeune Themis décide de s’engager dans l’armée communiste et se révèle prête à tout, même à donner sa vie, pour défendre ses droits et sa liberté. Quand elle est emprisonnée sur l’île de Makronisos, Themis doit prendre une décision qui la hantera à jamais pour protéger ceux qu’elle aime.
Au crépuscule de sa vie, Themis prend conscience qu’il faut parfois rouvrir certaines blessures pour en guérir d’autres, et lève enfin le voile sur son passé tourmenté.

img_20191018_103224_3431238945419.jpg

Mon avis :

Victoria Hislop est une valeur sûre en matière de roman historique. Son sujet de prédilection : la Grèce. J’ai lu tous ses romans et je suis à chaque fois conquise par son style et ses intrigues riches et complexes. Ce nouveau titre ne déroge pas à la règle et confirme son immense talent ! Merci à Babelio et aux éditions Les Escales pour ce livre que j’ai pu recevoir à l’occasion d’une masse critique.

Ce roman historique nous plonge au cœur de la guerre civile grecque qui oppose les communistes au régime dictatorial en vigueur. Nous sommes les témoins de la montée des différentes idéologies et sommes aux premières loges avec la famille de Themis, où les distensions font rage. La fratrie est divisée, comme le pays, en 2 et Themis, encore très jeune, décide de se positionner aussi…

Si le début peut paraître très long à se mettre en place, il est néanmoins nécessaire pour nous présenter le contexte politique et économique et surtout les personnages. Grâce à toute cette mise en place, on comprend leur psychologie et leurs choix même si on ne les approuve pas. Nous voyons ainsi Themis, le personnage principal tout de même, grandir et s’affirmer. Personnellement, elle m’a beaucoup touchée. Dès sa plus tendre enfance, elle doit subir les coups de sa soeur et les disputes de ses frères. Elle a du mal à trouver sa place au sein de cette famille, c’est comme si elle était invisible, inexistante. La voir s’engager auprès des communistes n’est pas étonnant pour cette fille si intelligente.

Le roman change alors de ton et devient beaucoup plus passionnant. Le danger est omniprésent, et j’ai franchement tremblé pour Thémis à chaque page. Les épreuves qu’elle doit affronter ne peuvent pas laisser le lecteur indifférent. C’est poignant et révoltant. Se battre pour ses idées, pour ses libertés est un combat noble et louable et nous rappelle à quel point nous avons de la chance, nous lecteurs d’être libres.

La plume de Victoria Hislop est toujours aussi parfaite et juste pour décrire des évènements si tragiques. Elle arrive à trouver le juste milieu entre émotions, actions et histoire. Mais attention, ce n’est pas un livre facile, j’ai d’ailleurs mis plusieurs jours à le découvrir et à le digérer. Il faut être concentré pour l’apprécier à sa juste valeur mais c’est passionnant.
Encore un livre de l’auteure que je recommande !


Passionnant, émouvant, révoltant mais surtout instructif. Encore un magnifique roman historique signé Victoria Hislop !

Excellente lecture

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :