Saga indienne, tome 2 : La cité du lotus rose -Kate McAlistair

Résumé :

Une saga envoûtante, dans la lignée des grands romans de Sarah Lark et Tamara McKinley.

Après s’être enfin retrouvés en Inde, Jezebel, jeune orpheline qui avait été contrainte de quitter l’Angleterre, et Jan Lukas, un bel aventurier, décident de concrétiser leur amour en annonçant un grand mariage. Désormais, Jezebel et sa fille Mary-Leela se savent à l’abri et goûtent enfin à la sérénité … Pourtant, le jour des noces, Jezebel est abordée par deux avoués suisses, mandatés par le baron Von Rosenheim, son ancien fiancé. Celui-ci veut récupérer le médaillon Sher-Cîta que Jezebel a toujours précieusement conservé, malgré ses tribulations. Von Rosenheim semble prêt à tout pour parvenir à ses fins … Pour éloigner son épouse de tout danger, Jan affrète un navire pour New York.
Après un long et tumultueux voyage, elle découvre une ville éblouissante, à mille lieux de tout ce qu’elle a connu.
Jezebel, Jan et Mary-Lee s’installent tous trois dans une superbe demeure au bord de l’océan, à Long Island, avec l’espoir de trouver enfin la quiétude. Pourtant, même à l’autre bout du monde, le danger continue à les guetter. Et certains fantômes du passé semblent toujours en vouloir à Jezebel …

img_20191025_144310_981313122962.jpg

Mon avis :

C’est avec mon amie Célia alias Ladybooks (son blog ici) que j’ai découvert le second tome de cette trilogie indienne. J’ai frôlé le coup de cœur avec ce roman bien meilleur que le précédent qui m’avait pourtant déjà beaucoup plu.

Après les évènements du premier tome, Jezebel a du fuir avec sa fille à Singapour, où elle vit dans un couvent. Pourtant Jan, fou amoureux d’elle, la retrouve et l’épouse. Le bonheur est de courte durée, l’horrible baron est toujours a ses trousses et à la recherche de la citée perdue.

Ce second volet est riche en action et rebondissements. C’est bien simple l’auteure ne nous laisse aucun répit et bouscule son héroïne. Le danger rôde à chaque page et la tension monte crescendo au fil de notre lecture. Bien que ce roman soit un petit pavé de 600 pages, je l’ai dévoré en quelques jours à peine. Très addictif, je ne voulais pas le lâcher. J’ai vu une réelle différence par rapport au tome 1 qui, même s’il m’avait beaucoup plu, était assez inégal au niveau du rythme.

La plume de Kate McAlistair est plus mature, son histoire plus approfondie et complexe. Si dans la cité du Lotus Rose, nous découvrirons l’Inde tout comme Jezebel, ici nous voyageons beaucoup plus. De Singapour en passant par les États Unis pour revenir en Inde, le moins que l’on puisse dire c’est que c’est dépaysant. J’ai vraiment quitté mon canapé avec ce livre.

Enfin, j’aimerai dire un petit mot sur l’intrigue : passionnante ! J’ai adoré ce petit jeu de piste menant à la Cité du Lotus Rose, une cité antique disparue. Je me serai presque cru dans Indiana Jones.


Aventure, mystère et émotions : vous obtenez ce magnifique roman d’évasion !

Excellente lecture

Autre livre de l’auteure que j’ai lu :
La vallée du lotus rose – Kate McAlistair

Un commentaire sur “Saga indienne, tome 2 : La cité du lotus rose -Kate McAlistair

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :