ACOTAR, tome 1 : Un palais d’épines et de roses – Sarah J. Maas

Résumé :

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ?
A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

Mon avis :

Cela fait très longtemps que je vois passer cette série et qu’elle m’intrigue. Les avis sont quasiment unanimes, ces livres valent le détour. Alors sur un coup de tête, j’ai acheté les 4 tomes d’un coup ! Erreur ou pas ? Je vous avoue que j’ai eu de sérieux doute à la lecture de ce premier tome. Voici pourquoi.

Suite à une petite erreur de jugement, Feyre voit sa vie basculer du jour au lendemain. Elle devient la prisonnière de Tamlin, un immortel. Pourtant elle se rend vite compte que ce n’est pas le monstre qu’il parait être et que sa nouvelle vie n’est pas si désagréable. Quelle malédiction ronge Tamlin et sa cour et comment peut elle les aider ?

Je n’ai pas pu m’empêcher pendant ma lecture de faire le parallèle avec « La belle et la bête », je n’aurai clairement pas du car même s’il y a beaucoup de similitudes, cette histoire est à considérer à part entière. L’univers plein de magie imaginé par l’auteure est complexe et riche. Peut-être même un peu trop au départ si bien que j’ai eu du mal à m’y repérer et donc à rentrer dans l’intrigue. Tout était confus dans ma tête, et de nouvelles créatures apparaissant régulièrement ce qui n’arrange rien. Rajoutez à cela que l’intrigue est bien trop lente à se mettre en place et vous comprendrez mon état d’esprit au début de cette lecture. Je m’ennuyais et n’arrivai pas à avancer. Plusieurs fois j’ai songé à abandonner mais les messages d’encouragement m’ont pousser à m’accrocher.

Franchement soyons honnête, il ne se passe pas grand chose et les personnages ne dégagent rien. Tamlin est bien gentil mais il est complètement lisse et passif. Feyre quant à elle est pleine de contradiction et j’ai eu un peu de mal à la cerner… Bref c’était vraiment pas la lecture que j’attendais. Mais tout à changer au milieu du roman, enfin de l’action. Et là ça envoie du lourd ! Impossible de lâcher ce livre à partir de ce moment là. Les choses bougent enfin, le mystère est levé sur la malédiction et un personnage particulièrement intéressant apparait. Un personnage complexe et ambivalent qui m’a tout de suite plu. J’ai d’ailleurs hâte de le retrouver dans les tomes suivants.


Un premier tome en demi-teinte. Le dénouement épique m’a toutefois convaincue de continuer cette série ! A suivre…

bonne lecture

Un commentaire sur “ACOTAR, tome 1 : Un palais d’épines et de roses – Sarah J. Maas

Ajouter un commentaire

  1. Contrairement à toi, j’ai adoré que l’univers soit souvent exploré des le début, quitte à ralentir l’intrigue. Ça ne m’a donc pas dérangé que l’histoire avance vraiment qu’a la moitié du livre. Apres, j’ai aussi eu du mal avec les personnages, surtout Tamlin qui, comme tu le dis, est trop lisse, et Amarantha qui est une ennemie pas du tout convaincante.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :