Virgin River, tome 1 & 2 – Robyn Carr

Résumé :

Que diriez-vous d’un changement d’horizon, d’un dépaysement total ? Destination : une petite ville du nord de la Californie, un endroit pittoresque, avec des habitants chaleureux et attachants. Vous croiserez Melinda, qui vient justement de s’y installer comme infirmière, avec quelques projets. Si vous prolongez votre séjour, allez déjeuner dans le restaurant où Vic, un ancien marine, travaille. Il vous racontera pourquoi il a décidé de poser ses valises au pied de ces montagnes. Et bien d’autres personnages hauts en couleur… Bienvenue à Virgin River !

img_20200102_110640_352-1875054457.jpg

Mon avis :

Avant de visionner la série Netflix, j’avais envie de lire les livres. C’est maintenant chose faite avec ce premier volume regroupant les 2 premiers tomes. du coup, je vais vous faire une critique globale.

Virgin River. Petite ville du nord de la Californie où il fait bon vivre. Après un drame personnel, Mélinda y pose par hasard ses valises…

Au début de ma lecture, j’étais emballée. L’ambiance de cette ville est très bien retranscrite, ce livre transpire de bons sentiments. Comme Mélinda on s’attache aux habitants de Virgin River et on se sent chez nous. Tout le monde est accueillants (ou presque) et chaleureux. En fait on a juste envie de se poser sous un plaid avec une boisson chaude pour passer un bon moment de détente.

Niveau intrigue par contre c’est assez superficiel. Il ne se passe pas grand chose… Cela ne m’a pas du tout dérangé la première partie du roman mais j’ai fini par me lasser. Tout est trop beau pour être vrai si bien que ça en devient un peu trop fleur bleue. Si j’ai dévoré la première moitié, j’ai lutté pour finir ma lecture… Est ce parce que j’ai enchaîné les 700 pages ?

Pourtant, Virgin River c’est de la romance mais pas seulement. L’auteure aborde des thèmes de société plus profonds : le deuil, les violences conjugales, la maternité…Le récit s’enrichit au fil des pages, de nouveaux personnages font leur apparition avec leurs problèmes et tout ce petit monde gravite autour de Melinda qui reste le personnage emblématique de cette saga. Malheureusement cela n’aura pas suffit à maintenir mon intérêt. Je n’ai ressenti aucune émotion. Au final, c’était sympathique sans plus. Dommage.


Si au départ j’étais emballée par ma lecture, le manque d’émotions aura eu raison de moi… C’est un peu trop superficiel.

Pas mal

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :