Et ton cœur qui bat – Carène Ponte

Résumé :

Au Meilleur Ami de l’Homme : un hôtel insolite où devant chaque chambre vous attend un petit chien abandonné que vous pourrez adopter ou non en partant.
Voyag’Elles : un guide touristique « spécial femmes » que Roxane a créé avec son amie Sam, et auquel elle a adjoint un blog irrésistible où elle raconte ses péripéties dans tous les coins de France.

Roxane : en dehors de son blog, une boule de souffrance rongée de culpabilité et de haine envers le responsable de son malheur.
Mais dans l’hôtel où Roxane a décidé de poser ses valises, pour Voyag’Elles, il y a des personnes sages qui, malgré les cruautés du destin, se consolent grâce aux petits bonheurs de la vie… et y trouvent la force d’affronter le lendemain.

img_20200707_192700_15176563517.jpg

 

Mon avis :

Chaque année, le rendez vous est pris avec Carène Ponte. Cette dernière parution n’a pas dérogé à la règle et c’est en quelques heures à peine que je l’ai lu…

Roxane est ce qu’on appelle une globe trotteuse. Pour son blog, elle est prête à essayer toutes les expériences. Et ce n’est pas sans une note d’humour qu’elle les partage avec ses abonnés. Pourtant sous la façade, nous comprenons d’emblée que quelque chose ne va pas. C’est une femme brisée par la culpabilité et rongée par la colère. Comment en est elle arrivée là ?

La première partie de ce roman est mystérieuse. Quelques indices nous mettent sur la piste sans que nous ayons aucune conviction. On tourne les pages avides d’en savoir plus, avides de comprendre. On s’attache à cette femme sympathique et à sa douleur. Bien sûr j’ai rapidement compris de quoi il était question mais cela n’en est pas devenu moins intéressant, moins touchant. Il faut dire que malgré un thème lourd, Carène Ponte reste légère et optimiste.

Seulement voilà sans en dire trop, nous nous parlons encore de résilience. Et même si la forme reste différente, c’est un thème tout sauf original. C’est vrai que j’ai envie de lire autre chose.

Mais contrairement à d’autres romans (je pense notamment à celui de Bruno Combes et celui d’Agnès Martin Lugand), c’est la colère qui ressort de celui ci. Une colère sourde qu’on ne peut faire taire. Tout l’enjeu restera de pardonner ce qui semble impardonnable et recommencer à vivre.

Même si le thème ne peut laisser indifférent, cela ne rend pas forcément ce roman bouleversant. Bien sûr, les émotions sont bien là mais pour moi c’est plus un livre feelgood qui n’explore pas forcément à fond les sentiments. Carène Ponte reste fidèle à elle même en nous offrant un roman lumineux et drôle.


Un roman qui nous parle encore une fois de résilience mais où l’humour est omniprésent.

Très bonne lecture

Autres livres de l’auteure que j’ai lus :
Vous faites quoi pour Noël ? – Carène Ponte
Avec des si et des peut-être – Carène Ponte
Tu as promis que tu vivrais pour moi – Carène Ponte
D’ici là porte toi bien – Carène Ponte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :