Une île en Orient – Jenny Ashcroft

Résumé :

Singapour, 1897
À vingt ans, Harriet et Mae Grafton sont des jumelles nées d’une liaison scandaleuse. Alors qu’elles sont rejetées par la bonne société, elles ne peuvent que compter l’une sur l’autre. Mais lorsque leur riche bienfaiteur les envoie à Singapour, elles font la connaissance du mystérieux Alex Blake, et leur relation se détériore, ce qui aura des conséquences dévastatrices…

Singapour, 1941
Petite-fille de Mae, Ivy Harcourt travaille à Londres et est affectée à Singapour, alors sous la menace d’une invasion japonaise. Même si Ivy redoute de vivre sur cette île qui lui est totalement étrangère, elle n’est pas du tout préparée à ce qui l’y attend : des inconnus surgissant du passé de sa grand-mère, une histoire d’amour inattendue et un secret qui n’attend que d’être découvert…

Mon avis :

Ce roman avait tout pour me séduire : des secrets de famille, une alternance d’époque et du dépaysement. Je savais d’emblée que j’allais passer un bon moment et je ne me suis pas trompée.

Si je ne devais choisir qu’un seul mot pour décrire cette lecture ce serait « exotique ». Direction Singapour où deux époques vont se mêler, la fin du 19ème siècle et la seconde guerre mondiale. L’alternance passé/présent est assez équilibrée, nous passons autant de temps avec Maé qu’avec Ivy. Cela dynamise le récit et le rend très addictif et entrainant. Pourtant, j’ai tout de même une petite préférence pour l’histoire de Maé et de sa sœur. J’avais envie de découvrir à tout prix ce qui leur était arrivé et je dois dire que l’auteure a bien jouer avec mes nerfs. Les indices nous sont donnés au compte goutte et nous laisse apercevoir une réalité peut-être faussée. Jalousie, faux-semblants et grande histoire d’amour : voilà ce qui fait le charme de cette première partie, peut-être moins exotique que la seconde partie. En effet, j’ai été passionnée par l’intrigue en elle-même à tel point que j’en ai oublié son cadre. Le mystère qui entoure ces deux sœurs reste entier jusqu’au dernier moment et nous tient en haleine. C’est avec avidité que j’ai tourné les pages les concernant, pressée de connaitre le fin mot de leur histoire. C’est addictif et très émouvant. J’ai adoré.

La deuxième partie quant à elle se déroule pendant la seconde guerre mondiale et nous offre une vision du conflit en Orient plus méconnue. C’est instructif mais je n’ai pas été totalement emballée car j’ai trouvé qu’il y avait quelques longueurs. C’est dommage car j’ai fini par me lasser et n’avoir qu’une chose en tête : retrouver Maé et Harriet. Pourtant le contexte historique est plutôt bien exploité par l’auteure qui a su retranscrire à la perfection le danger et l’invasion des Japonais. L’immersion est totale même si elle ne m’a pas convaincue à 100%.

Malgré tout cela reste un très beau roman historique porté par des personnages féminins courageux et forts. Tout est réuni pour passer un bon moment : secrets, dépaysement, amour et Histoire. Le résultat est plutôt réussi.


Un roman historique émouvant et dépaysant quoique parfois un peu lent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :