Derrière les grilles de Summerhill – Nikola Scott

Résumé :

Alors qu’elle s’apprête à donner naissance à son premier enfant, Chloe semble tout avoir pour être heureuse. Pourtant, derrière la façade d’une vie de famille parfaite, c’est une jeune femme blessée. Un jour, le hasard conduit ses pas à Summerhill, une grande propriété en bord de mer.C’est là que vit Madeleine, une vieille dame qui a passé toute sa vie dans ce lieu enchanteur. Malgré leur différence d’âge, les deux femmes se rapprochent et Chloe devine que de douloureux secrets hantent Madeleine depuis la fin des années 1930. Alors que le monde bruissait des rumeurs de la guerre, les drames se sont succédé derrière les grilles de Summerhill.
Chloé découvre que sa vie et celle de la vieille dame ont d’étranges similitudes. Dans les méandres de l’histoire de cette famille, Chloe va chercher à percer ses propres secrets…

IMG_20210206_092933_454.jpg

Mon avis :

Je découvre l’auteure avec ce titre même si « Les roses de Hartland » est dans ma PAL depuis sa sortie il y a quelques années chez Charleston. Je remercie les éditions City pour cet envoi que j’ai dévoré dès sa réception. Il faut dire que l’histoire avait tout pour me plaire et la comparaison à Lucinda Riley et Kate Morton en 4ème de couverture (mes 2 auteures de romans féminins préférées) n’a fait que me conforter dans cette idée. Sans surprise, j’ai passé un excellent moment même si j’ai tout de même eu du mal à rentrer dedans.

Le récit va osciller entre 2 époques comme c’est courant avec les romans féminins. Nous suivons ainsi Maddy çà l’aube de la Seconde Guerre Mondiale et Chloé à notre époque. Rien ne prédestinait ces 2 femmes à se rencontrer. Chloé est sous l’emprise de son mari et Madeleine est une vieille dame âgée qui vit recluse dans son domaine familiale. Pourtant lorsque l’on propose à Chloé de réaliser son portrait, elle ne peut résister. Car Madeleine est l’auteure des livres ayant bercé son enfance…

Comme je vous le disais, le petit défaut de ce roman est qu’il est un peu long à démarrer. L’auteure prend le temps de poser ses personnages et le contexte au risque de nous perdre en route. Je ne voyais pas du tout le rapport entre ces 2 histoires même si elles étaient toutes les deux très plaisantes à lire. En quoi le passé de Madeleine pouvait être lié à Chloé ? J’ai beaucoup aimé cette partie plus historique où nous découvrons une jeune fille atypique et naïve profondément marquée par la mort accidentelle de son père et très attachée à sa sœur. Son quotidien va être bouleversé par le retour de sa sœur accompagnée d’un groupe d’ami. L’ambiance devient tendue à leur arrivée sans que l’on sache pourquoi et l’on sent un drame arriver même si on ignore lequel. La tension augmente crescendo, l’atmosphère est pesante parfois suffocante. Quelque chose ne tourne pas rond. Le domaine familial, si cher à Maddie, nous semble oppressant tandis que l’étau se resserre autour d’elle. Le suspense est à son comble tant nous ne savons pas où l’auteure va nous amener, et j’avoue n’avoir rien vu venir.

Chloé quant à elle est mariée à un homme possessif qui fait tout pour l’isoler. Elle n’a pas le droit de travailler et est complètement dépendante de lui. C’est une femme soumise qui pourrait se laisser entrainer par ce vent de liberté. Au départ très passive, elle va finalement ouvrir les yeux et se révolter. J’avais l’impression par moment de lire un thriller domestique en suivant le quotidien de cette femme. Là au aussi, on sent le danger monter, la violence augmenter. Mais jusqu’où cela ira ?

Deux histoires comme je vous le disais qui vont finalement se rejoindre de façon subtile. Si le lien entre elle était finalement le poids du passé qui les empêche d’avancer ? Elles sont très touchantes dans leur vulnérabilité mais encore plus dans leur courage. Chacune prend son destin en main malgré les difficultés, le danger pour se libérer. Un souffle d’indépendance qui fait du bien ! 

La plume de l’auteure est très agréable à découvrir et j’ai désormais hâte de sortir « Les roses de Hartland » de ma Pile à Lire.


Un roman féminin surprenant mais parfois un peu lent…

Très bonne lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :