A la lumière de nos jours – Clarisse Sabard

Résumé :

2013. Après de longues années d’absence, Julia débarque dans sa famille paternelle, en plein coeur de la Touraine. Fraîchement renvoyée du célèbre concours de pâtisserie pour lequel elle travaillait, dévastée par le récent décès de sa mère, la jeune femme est complètement perdue.

Mais les dernières volontés de sa mère sont claires : Julia doit renouer avec son père, retrouver ses proches et partir en quête de son héritage.

Accueillie à bras ouverts par sa grand-mère Suzette, qui rêve de la voir reprendre la pâtisserie familiale, la jeune femme se retrouve rapidement plongée au coeur de l’histoire des trois générations de femmes qui l’ont précédée.

Des faubourgs parisiens des années 1920 en passant par les heures les plus sombres de l’Occupation, les secrets d’une famille, mais aussi de tout un village, éclatent l’un après l’autre. Et c’est peut-être à ce prix, une fois les blessures du passé guéries, que Julia pourra avancer dans la lumière.

Mon avis :

Décidément Clarisse Sabard n’en finit pas de me charmer. Chaque année j’enchaîne les coups de coeur et suis charmée par sa plume et ses histoires de famille pleines de sentiment. Le roman de cette année ne fait pas exception à la règle et a même surpassé les autres dans mon cœur. Ce livre est une pépite qu’il faut prendre le temps de déguster et qu’il faut savourer, les pages défilant bien trop vite à mon goût.

Julia vient de perdre sa mère. Pour satisfaire sa dernière volonté, elle accepte de retourner dans son village natal pour renouer avec son père et ses origines.

C’est un roman intergénérationnel que nous offre Clarisse Sabard. 3 époques, 3 femmes remarquables. Tout d’abord Eugénie l’arrière grand mère, puis Suzette la grand mère et enfin Julia la petite fille. Les histoires d’Eugénie et Suzette m’ont passionnée et bouleversée, celle de Julia est un peu en dessous à mes yeux même si elle reste très plaisante. L’immersion dans le passé est totale avec deux périodes phares représentées : l’entre deux guerres et la seconde guerre mondiale. Si cette dernière m’est assez familière, je dois avouer que la première me reste peu connue. J’ai été frappée par la pauvreté et les conditions de vie à Paris juste après la Première Guerre Mondiale. Les descriptions que l’autrice en fait sont très visuelles, on s’y croirait. C’est dans ce contexte peu réjouissant que nous rencontrons Eugénie, une jeune femme déterminée à s’en sortir, une femme résolument moderne et inspirante. Petit plus non négligeable à mes yeux, la pâtisserie qui jalonne l’intrigue. Mes papilles étaient en effervescence.

Pourtant, même si les émotions étaient présentes et fortes, elles n’étaient rien comparées à celles que j’ai ressenti pour Suzette. Son histoire d’amour avec Max m’a envoûtée, son destin brisé par la seconde guerre mondiale m’a fendu le coeur. J’ai été chamboulée. Clarisse Sabard sait trouver les mots justes pour me toucher, me faire voyager et me surprendre. Car je n’ai absolument pas vu venir le dénouement, brutal et bouleversant. A mes yeux, elle signe l’un de ses plus beaux romans. En tout cas, c’est l’un des plus aboutis, l’un des plus durs et pourtant l’un des plus lumineux. C’est une véritable fresque familiale qu’elle nous dresse, passionnante et percutante. J’ai eu un énorme coup de coeur pour ces 3 femmes fortes, indépendantes et courageuses. De Paris à la province, de 1919 à 2013, rien n’est laissé au hasard. 600 pages de pur bonheur que j’ai pris le temps de savourer.


Un merveilleux moment entre douleur et douceur où les sentiments nous submergent.

Un commentaire sur “A la lumière de nos jours – Clarisse Sabard

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :