Linea nigra – Sophie Adriansen

Résumé :

Stéphanie est enceinte. Stéphanie est confiante. Son chemin vers la maternité semble aussi nettement tracé que la ligne brune apparue à la verticale de son ventre.

Mais le doute s’installe. Et si elle mettait en jeu bien plus que prévu, dans son corps, dans son couple, dans son existence ? Est-elle vraiment prête à devenir mère et à vivre le tsunami qui s’annonce ? Peut-on se préparer à l’inconnu ?

Baby blues, jalousies, sexualité, hérédité, obstétrique, nuits blanches, ventres vides et ventres pleins, bonnes ou mauvaises raisons d’être mère. C’est tout cela et bien plus encore que raconte Linea nigra, à travers le parcours de Stéphanie et des femmes qu’elle croise. En trame de fond de ce roman kaléidoscopique, un combat : le droit de chacune à disposer de son corps.

Mon avis :

Dernier livre de la sélection pour le Prix des Lectrices Charleston 2021 que j’ai découvert et qui m’a séduit par certains côtés et déplu par d’autres. Une lecture mitigée qui vise un public bien précis et qui à mes yeux est un peu réducteur.

Commençons par le positif. J’ai été agréablement surprise par la construction de ce roman qui oscille entre passé/présent, idées reçues, chiffres… C’est très entraînant au départ, les pages défilent vite. Le sujet (la grossesse et la maternité) m’est familier et est encore frais dans ma mémoire. J’étais d’autant plus intéressée. C’est assez instructif et on sent la profonde implication de l’autrice qui cherche à nous alerter et nous informer. Le travail de recherche est conséquent, mais malheureusement c’est au détriment des émotions. Je n’ai ressenti aucun attachement réel à l’héroïne, son couple m’a laissée indifférente d’autant que je me doutais que ce ne serait finalement pas une lecture surprenante. A trop vouloir informer, j’avais parfois l’impression de lire un mémoire de fin d’études voire une encyclopédie. À la moitié du roman, j’ai fini par me lasser et j’avoue avoir sauté quelques passages trop factuel. Ce livre est trop long et aurait pu être condensé…

Mais le plus gros souci est que j’ai trouvé que c’était assez moralisateur. L’autrice a une opinion très tranchée sur l’accouchement, la péridurale et autres et l’exprime de façon parfois maladroite. Je me suis parfois sentie coupable d’avoir été déclenchée, d’avoir eu une césarienne d’urgence et d’avoir eu une péridurale… C’est dommage.

Enfin, comme je le disais en introduction c’est un roman que je n’aurai pas aimé lire avant d’être mère pour plusieurs raisons. Déjà, je n’avais pas forcément envie qu’on me casse mon mythe de la maternité et du post-partum mais surtout parce qu’il m’aurait profondément ennuyée.

C’est donc une lecture en demi teinte et même quelques jours après avoir tourné la dernière page, je ne sais qu’en penser.


Un livre certes engagé mais trop moralisateur et factuel à mon goût.

2 commentaires sur “Linea nigra – Sophie Adriansen

Ajouter un commentaire

  1. La maternité, et tout ce qui s’y rapporte, c’est souvent une question de ressenti… moi je me souviens d’avoir pris la décision d’accoucher sans péridurale juste pour contredire tout mon entourage qui me prétendait que je n’y arriverais pas ! Au final, je l’ai fait 2 fois 😋. Mais si j’avais été moins tête de mule, je me serais laissée dicter ma conduite par « ceux qui savent », alors que dans le fait d’être mère, suivre son instinct est primordial !

    J'aime

  2. Je trouve ton avis très intéressant ! Je l’ai lu pour le Prix des lectrices… alors que je ne veux pas d’enfants ^^ Je ne suis pas particulièrement attachée à l’idée de maternité (honnêtement, ça ne me branche pas du tout même) et c’est plutôt une fois qu’elle a accouché que je me suis ennuyée. Après, c’est normal qu’une maman regarde son enfant comme s’il était la huitième merveille du monde ^^ Mais ce sont ces passages là que j’ai sauté. Par contre, d’un point de vue féministe, je l’ai trouvé intéressant et il soulevait de nombreux points intéressants. Cela dit, je te rejoins sur le manque d’émotions, j’avais déjà ressenti ça dans un autre de ses romans.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :