L’enfant du sud – Amélie Grégoire

Résumé :

Au cœur de l’Amérique des années 1950, Joyce est au chevet de sa grand-mère. Avant de rendre son dernier souffle, la vieille dame lui révèle qu’elle l’a adoptée à sa naissance. Un secret de famille bouleversant pour la jeune femme qui décide de retrouver ses vrais parents.

Un seul indice la guide  : une simple carte postale de la Nouvelle-Orléans que sa grand-mère lui a léguée. Avec son courage et sa détermination pour seuls bagages, Joyce part en direction du Sud en espérant trouver les réponses à ses questions.Peu à peu, elle remonte le fil de son histoire familiale. Une histoire commencée 23 ans plus tôt, alors qu’une jeune femme blanche issue de la bourgeoisie étouffe dans le carcan parental. En quête de liberté, elle tombe amoureuse d’un musicien de jazz. Noir. Le point de départ d’un drame dont personne n’est sorti indemne…

Peu à peu, elle remonte le fil de son histoire familiale. Une histoire commencée 23 ans plus tôt, alors qu’une jeune femme blanche issue de la bourgeoisie étouffe dans le carcan parental. En quête de liberté, elle tombe amoureuse d’un musicien de jazz. Noir. Le point de départ d’un drame dont personne n’est sorti indemne…

Mon avis :

J’ai passé un très bon moment avec cette nouvelle parution City qui m’aura fait voyager à tout point de vue.

A la mort de sa grand mère, la jeune Joyce apprend un terrible secret qui va bouleverser sa vie. Elle décide de partir sur les traces de ses origines pour trouver des réponses…

C’est le premier roman de l’autrice et je dois dire qu’il est d’une grande qualité. Sa construction qui alterne entre le passé et le présent à chaque chapitre est entraînante et addictive. J’ai tout de suite été captivée par l’histoire de Joséphine, jeune rebelle au grand coeur. Mais comment ne pas l’aimer ? Elle va oser défier son père et est bien décidée à faire entendre sa voix. De façon parfois maladroite mais si touchante, elle veut dénoncer les inégalités et le racisme. Son point de vue est moderne et avant-gardiste et ne plaira pas à tout le monde. Son courage et sa détermination sont admirables. J’ai aimé son cheminement et son évolution. Car elle est prête à tout pour rester au côté de celui-ci qu’elle aime même s’il faut casser les convenances. Sa famille est détestable et méprisable ce qui ne fait que renforcer notre attachement à ce personnage.

A l’inverse, au départ, je trouvais l’histoire de Joyce moins captivante. Sa quête d’identité est un peu lente à démarrer mais elle a finalement réussi à m’émouvoir.

Mais le gros point fort de cette lecture est son atmosphère jazzy que j’imagine tout à fait typique de la Nouvelle Orléans. La musique est omniprésente et nous envoûte.

La plume de l’autrice est douce et fluide. Elle arrive à aborder des thèmes importants avec des mots simples et justes qui rendent ce roman très accessible et émouvant. Une vraie réussite ! Seul petit bémol, le lien entre Joséphine et Joyce était trop évident pour moi, j’aurai préféré un peu plus de mystère… mais c’est un détail car j’ai vraiment apprécié mon voyage.


Une histoire d’amour interdite qui m’a captivée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :