Les sept soeurs, tome 7 : La soeur disparue – Lucinda Riley

Résumé

Maia, Ally, Star, CeCe, Tiggy et Électra. Recueillies bébés par l’énigmatique Pa Salt, les six soeurs d’Aplièse ont chacune découvert leur histoire. Mais elles ont toujours su qu’elles devraient être sept, tout comme les étoiles des Pléiades auxquelles elles doivent leurs prénoms. À présent que leur père a disparu, elles n’ont qu’un indice pour trouver leur dernière soeur : le dessin d’une bague en forme d’étoile à sept branches, sertie de diamants et d’émeraudes.

Nouvelle-Zélande, Canada, France, Irlande… Les six soeurs se lancent dans une quête haletante à travers le monde. Peu à peu, elles découvrent une magnifique histoire d’amour, de bravoure et de sacrifice, qui a commencé près d’un siècle plus tôt, alors que d’autres courageuses jeunes femmes avaient décidé de risquer leur vie pour changer le monde autour d’elles…

La Soeur disparue est le septième tome de la série événement Les Sept Soeurs. À travers ces romans au souffle unique, peuplés de personnages inoubliables liés par les drames et l’amour, Lucinda Riley a affirmé comme jamais auparavant son immense talent, créant un nouveau genre littéraire à part entière.

Mon avis :

Voici certainement LA sortie que j’attendais le plus cette année. Le 7ème tome de ma saga préférée, celui qui devait nous apporter les réponses à nos questions, celui qui finalement n’aurait pas dû être le dernier, celui qui le restera sans doute malheureusement. Le hasard a voulu que je le finisse le vendredi 11 juin 2020, jour où j’ai appris la disparition de son autrice, Lucinda Riley, mon autrice préférée. C’est donc le coeur très lourd que j’ai refermé cette dernière page et que j’ai rangé la soeur disparue à côté de ses soeurs. Est ce que j’ai aimé cette lecture ? Bien sûr ? Est ce que ce tome a été à la hauteur de mes espérances ? Bien entendu ! Est ce que le finir dans de telles circonstances a influencé mon ressenti ? Évidemment. C’est un énorme coup de coeur. J’écris cette chronique à chaud, encore toute émue par cette triste nouvelle, soyez donc indulgents si cette chronique n’est pas construite. Aujourd’hui je vais vous parler avec mon coeur.

Cette saga des Sept soeurs je l’ai découverte à la sortie du tome 1 (j’ai d’ailleurs les toutes premières éditions). J’ai tout de suite été séduite et happée par cette fresque familiale aussi mystérieuse qu’envoutante. Je me suis évadée au quatre coins du globe avec les soeurs, j’ai découvert des contrées et des faits historiques qui m’étaient inconnus. J’ai aimé chaque destin, chaque voyage. J’ai pleuré, j’ai ris, j’ai attendu avec impatience chaque nouvelle parution. Bien sûr j’avais mes soeurs préférées, celles faciles à aimer et les autres que j’ai appris à apprécier. Parce que c’était ça le talent de Lucinda Riley, nous transporter, nous émouvoir, nous toucher.

Mais mon histoire avec cette série ne s’arrête pas là. En octobre 2019, j’ai du dire au revoir à ma petite fille. Une petite étoile partie bien trop tôt, que nous avons décidé de nommer Maïa. Maïa, première soeur des Pléiades, constellation qui n’est visible dans notre hémisphère qu’en automne, Maïa que j’avais tant aimé dans le premier tome. Vous comprendrez mon attachement tout particulier aux sept soeurs…

Mais mon amour pour la série n’a fait qu’augmenter avec les années, avec chaque tome plus élaboré que le précédent. Avec un même fil rouge, une même énigme : Mérope et Pa Salt. Qui est Mérope ? Et pourquoi Pa Salt ne l’a jamais trouvé ? Deux questions qui me hantent depuis la première heure.

Ah la soeur disparue ! Je dois dire que l’attente valait le coup car j’ai trouvé cet opus exceptionnel. Les fausses pistes et les retours dans le passé se multiplient, je n’ai absolument rien vu venir. C’était surprenant et terriblement émouvant car l’autrice nous emmène sur ses terres : l’Irlande. J’ai laissé durer le plaisir, je prenais mon temps, je savourais car je savais que le 8eme et dernier tome était prévu pour l’automne 2022. Et puis là, le choc. Cette annonce brutale, qui m’a littéralement brisé le coeur. Lucinda Riley n’est plus. Que faire ? Finir les cinquante pages qui me restaient ? Ou abandonner pour que jamais ne finisse jamais cette histoire dans mon esprit ? Je vous jure, je me suis vraiment posé la question… Et puis je l’ai fini en larmes. Parce que pour moi c’est la fin d’une ère. Peut être que ce 8eme tome est déjà écrit, peut être que des consignes ont été données… l’heure n’est pas aux spéculations. Nous nous devons de ne pas tout melanger. Une femme est morte et sa famille est en deuil. Respectons leur douleur. Si le fameux tome sur Pa Salt sort un jour, je serai là, comme au premier jour mais ce ne sera jamais pareil. Si Par Salt part avec ses secrets cela n’enlevera en rien la beauté de cette série. Parce que j’ai tourné cette dernière page en larme, que j’ai rangé ce roman le coeur lourd dans ma bibliothèque à côté de Maïa, Ally, Star, CeCe, Tiggy et Electra. Parce qu’aujourd’hui les septs soeurs sont orphelines, que je le suis aussi. Parce que Lucinda Riley n’est plus mais quelle sera toujours vivante dans le coeur de ses lecteurs.

Sans le savoir elle m’a aidée dans le moment le plus sombre de ma vie, sans le savoir elle a donné un prénom à mon étoile. Sans le savoir, je penserai toujours à elle en regardant le ciel. Merci.


Je n’ai qu’une chose à vous dire : si ce n’est pas déjà fait. Foncez découvrir cette saga !

2 commentaires sur “Les sept soeurs, tome 7 : La soeur disparue – Lucinda Riley

Ajouter un commentaire

  1. Je vais le lire dès que la bibliothèque l’aura acquis, puisque j’ai lu tous les tomes par la bibliothèque. J’ai beaucoup de peine de la disparition de Lucinda Riley, mon auteure préférée. C’est un coup dur pour les lecteurs aussi. Merci pour cette belle chronique qui me donne envie de le lire très vite.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :