L’enfant du train – Ruth Druart

Résumé :

1944, alors qu’elle est sur le point d’être déportée vers le camps d’Auschwitz, une jeune femme prend la décision désespérée de confier Samuel, son bébé, à un homme qu’elle ne connaît pas. Ce dernier accepte cette responsabilité et choisit avec sa femme de fuir aux Etats-Unis. Alors que la famille commence à oublier le passé, quelqu’un vient frapper à leur porte.

Mon avis :

J’ai commencé ma lecture sans relire la 4ème de couverture, et comme j’ai eu raison ! Je vous déconseille de lire le résumé bien trop spoilant à mes yeux si vous voulez découvrir cette magnifique histoire. J’ai eu un gros coup de coeur pour ce roman choral historique et familial.

1953, la police arrêté Jean-Luc, un père de famille français vivant aux USA. Quel rôle a t’il joué pendant la seconde guerre mondiale ? Qu’à t’il à se reprocher ? Le mystère plane…

Cette lecture a été surprenante, tant je ne m’attendais pas à ce que l’autrice développe ce thème. La famille est vraiment au coeur de l’intrigue, presque plus que la seconde guerre mondiale elle-même. L’autrice a voulu mettre l’accent sur l’après-guerre, sur les traumatismes, sur les familles décimées et séparées. Elle nous offre une réflexion sur l’identité, sur le pardon et la reconstruction. Les sentiments qui se dégagent de cette lecture sont forts, poignants et réalistes. Rien n’est tout blanc ou tout noir, tout est nuancé et très bien dosé. Je me suis mis à la place de chaque personnage, j’ai compris chacunes de leurs actions, chacunes de leurs réactions justement parce que tout sonne juste.

Les différents narrateurs nous livrent leurs versions des faits, nous avons ainsi une vision globale de l’affaire et comprenons tout l’enjeu de ce roman. La guerre a fait de nombreuses victimes, nul ne l’ignore, pourtant une fois finie elle a continué à briser des vies. Comment revenir à une vie normale après avoir vécu l’enfer ? Comment retrouver les siens ?

Ceci est l’histoire de Jean-Luc, de Charlotte, de Sarah. Ceci est surtout l’histoire de Samuel, petit garçon de 9 ans qui va découvrir l’impensable. C’est cet enfant qui a rendu cette lecture si bouleversante à mes yeux. Son innocence s’envole en un instant, en un claquement de doigt. Son incompréhension est totale et il l’exprime de façon violente et brutale avec ses mots d’enfants sans se soucier du mal qu’il peut causer… J’ai été tiraillée entre 2 camps tout au long de ma lecture sans réussir à prendre parti. Justement parce qu’il n’y a pas de bons et de méchants… J’ai été animée par des sentiments contradictoires mais forts. J’ai été chamboulée et bouleversée et j’ai achevé ce roman une petite larme à l’oeil tant je l’ai trouvé magnifique.

La plume de l’autrice est accessible et simple. Elle se concentre sur les émotions et ses personnages dont la psychologie est finement travaillée.

Difficile d’en dire plus sans en dévoiler trop. Je sais que je peux paraître mystérieuse mais croyez-moi, il vaut mieux le découvrir ainsi. Sachez que ceci est l’histoire de l’enfant du train : une histoire magnifique et émouvante qui me hantera longtemps.


Coup de coeur pour ce roman choral aussi passionnant que bouleversant.

Un commentaire sur “L’enfant du train – Ruth Druart

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :