C’est juste un collègue – Margherita Gabbiani

Résumé :

À 27 ans, Margaux croit son avenir tout tracé avec Jean, son fiancé. Malgré des hauts et des bas,elle est persuadée que leur idylle est faite pour durer… Mais ses certitudes flanchent lorsqu’elleest recrutée dans l’agence digitale Kreatio. Elle se laisse entraîner par l’ambiance festive et légèrede la start-up… et se rend compte que le doux sourire de l’homme qu’elle croise tous les jours à la machine à café ne la laisse pas indifférente.

Mais lorsque l’envie de séduire se transforme enun désir bien plus profond, Margaux se trouve confrontée à un dilemme. Sera-t-elle prête à reniertous ses principes juste pour lui, son collègue ?

Mon avis :

Je découvre l’autrice avec ce titre et si j’ai globalement passé un bon moment, on est assez loin de la romance parfaite à mes yeux. Explications.

Margaux n’est pas heureuse en ménage. Son fiancé la néglige et est de plus en plus absent. Très proches de ses nouveaux collègues, elle pourrait bien trouver du réconfort dans les bras de l’un d’eux.

Je ne cautionne absolument pas l’adultère, pourtant ce n’est pas forcément ce thème précisément qui m’a dérangée dans ce roman mais plutôt la façon dont il est amené. J’ai trouvé l’héroïne versatile et indécise, du coup impossible pour moi de m’attacher à elle. Qu’elle ne soit pas heureuse en ménage et soit attirée par quelq’un d’autre, pourquoi pas. Mais flirter avec plusieurs personnes, c’est limite irrespectueux. Malgré ce gros point négatif, son personnage n’est pas tout noir, il est au contraire très nuancé et complexe. Car comme dans la vie, rien n’est tout blanc ou tout noir. Avant de tromper son fiancé elle va beaucoup douter et sera tiraillée, puis viendra la culpabilité. Je trouve d’ailleurs que ces thèmes sont relativement bien exploités. Mais ce que nous rappelle avant tout l’autrice c’est que chaque situation est particulière. Quand on voit le couple que forme Margaux et Jean, je comprends tout à fait qu’elle ne soit pas heureuse et qu’elle aille voir ailleurs. Personnellement, j’aurai fait ça proprement en mettant un terme à la relation, mais pourquoi pas…

La romance en elle même est sympathique mais ternie par la culpabilité. Margaux ne prendra pas ses responsabilités et préférera mener une double vie. Là encore, cela a provoqué une grosse incompréhension chez moi… Impossible de m’identifier à elle. Je ne cautionne aucun de ses choix. Difficile dans ces conditions d’apprécier pleinement ma lecture.

Le dernier quart du roman et son enchaînement de péripéties toutes plus rocambolesques les unes que les autres me confortera dans mon avis qui sera donc plus que mitigé.


Une romance décevante marquée par mon incompréhension de l’héroïne.

Un commentaire sur “C’est juste un collègue – Margherita Gabbiani

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :