Le temps de l’indulgence – Madhuri Vijau

Résumé :

À la mort de sa mère, Shalini, une jeune trentenaire privilégiée de Bangalore, décide de se rendre dans un village reculé de l’Himalaya, dans la province troublée du Cachemire.
Certaine que le décès de sa mère est lié à la disparition de Bashir Ahmed, un vendeur ambulant du Cachemire, qu’elle n’a pas revu depuis dix ans alors qu’il fréquentait leur maison régulièrement, elle est déterminée à le retrouver.

Mais à son arrivée, Shalini est confrontée aux tensions politiques très fortes dans la région, ainsi qu’à l’histoire douloureuse de la famille qui l’accueille.
Et lorsque la violence éclate, elle va devoir faire des choix qui pourront avoir de fortes répercussions sur le peuple et les gens qu’elle a commencé à aimer.

Mon avis :

Outre sa couverture magnifique, ce roman avait tout pour me plaire. C’est donc en toute confiance que je l’ai commencé. J’ai passé un bon moment mais ce n’est pas le coup de coeur annoncé et espéré. Pour autant c’est une lecture que je recommande si vous cherchez du dépaysement.

Shalini a perdu sa mère il y a quelques temps déjà. Sur un coup de tête, elle décide de partir à la recherche d’un ami de cette dernière dont elle ne sait rien à part qu’il vivait au Cachemire. Commence un long voyage et une quête qui elle l’espère lui apportera des réponses.

J’ai eu énormément de mal à rentrer dans l’histoire. Tout me semblait confus, complexe. Les incessants retours en arrière intégrés à la narration ont rendus ce début de lecture compliquée. Passé et présent se mélangeaient dans mon esprit et il m’a fallu une grande concentration pour continuer ce roman. Pourtant dès les premières pages, j’ai été intriguée par la mère de Shalini et la relation qu’elle entretient avec son ami… Étaient ils plus que des amis ? Pourquoi Shalini tient elle à tout prix à le retrouver ? Que va t’elle découvrir ?

Shalini est une héroïne assez difficile à cerner, assez distante, assez froide. Il m’a été très difficile de m’attacher à elle et je me demande d’ailleurs encore aujourd’hui si j’y suis parvenue. L’apprécier et l’aimer ne s’est pas fait naturellement. D’ailleurs ce n’est pas un cas isolé car cela a été de même avec les autres personnages, tous froids et distants. Mais c’est une volonté de l’autrice je pense.

Pourtant j’ai apprécié ma lecture. J’ai apprécié le voyage qui m’a été proposé dans un pays dont j’ignorais tout : le Cachemire. J’ai découvert un pays dans la tourmente, un pays divisé et meurtri. Et l’immersion a été totale grâce à la plume multisensorielle de l’autrice : odorat, vue, ouïe, tous nous sens sont mis en eveil. En cela, j’ai trouvé ce roman extrêmement instructif et dépaysant.

Sans aller jusqu’à dire qu’il est passionnant car il y a quand même quelques longueurs, il a réussi à me tenir en haleine jusqu’au bout. Addictif et bien construit, je suis restée dans le flou sans savoir où l’autrice voulait m’amener jusqu’à la dernière page. Mais j’ai surtout été séduite par les messages qu’ils véhiculent. Ce roman c’est l’histoire d’un deuil, d’une quête personnelle, c’est l’histoire d’une reconstruction. C’est un roman tout en nuance et sobriété qui prône l’indulgence et nous rappelle que l’humain est faillible. J’ai été surprise par ce final qui ne peut laisser indifférent.

Ce n’est pas une lecture facile, tant sur le plan de l’intrigue que sur celui du style. Le rythme est lent et assez contemplatif et peut en perdre certains. Je l’ai lu pendant mes vacances et ce n’était certainement pas le meilleur moment car j’aspirai à ce moment là des lectures plus légères.


Une lecture immersive, instructive et profondément humaine mais parfois un peu longue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :