Danse, Rose – Julie Bradfer

Résumé :

AU CONTACT DE NOAH, ROSE VA APPRENDRE À S’AIMER.

AU CONTACT DE ROSE, NOAH VA APPRENDRE À AIMER.

Douce et pétillante, Rose s’est toujours contentée de peu dans la vie. Son bonheur est proportionnel à celui des autres. Mais quand le même jour, elle perd son travail et découvre que son petit ami la trompe, son monde s’effondre et ses angoisses ressurgissent : et si tout était de sa faute ? Et si elle ne faisait jamais suffisamment bien les choses?

De son côté, Noah – profondément marqué par le divorce de ses parents ne croit plus en l’amour et s’interdit toute forme – d’attachement. Barman dans un club surplombant Bondi Beach, la plage la plus réputée de Sydney, il se noie dans le travail afin de subvenir aux besoins de son père atteint d’un cancer. Lorsque son chemin croise celui de Rose, il ne se doute pas une seconde de l’impact de la jeune fille sur son avenir…

Mais la dure réalité de leurs vies les laissera-t-elle tranquilles ?

Mon avis :

Je remercie Babelio et les éditions Nisha Et Caetera pour cette lecture que j’ai reçu en masse critique. Cela faisait longtemps que je voulais découvrir un titre de cette maison d’édition et plus particulièrement de cette autrice. Nisha Et Caetera publie de la romance assez soft et plutôt axée Young Adult. Ce qui m’a interpelée dans leurs parutions c’est la qualité de leurs couvertures. Et celle ci ne fait pas exception à la règle, je la trouve juste magnifique. Si j’ai été complètement séduite par le livre objet, je ne peux malheureusement pas en dire autant de son contenu.

Mais commençons par le positif. J’ai trouvé l’histoire de Rose et Noah, toute mignonne et toute douce. C’est avec un réel plaisir que je les ai suivi. Les personnages sont travaillés, authentiques mais surtout très attachants d’autant qu’ils n’ont pas été épargnée par la vie. L’autrice aborde des thèmes difficiles comme le deuil et le harcèlement moral mais sans assombrir l’ambiance. Ce roman est plein de bon sentiment, de bienveillance, de tendresse et de chaleur humaine.

Rose est un personnage très complexe, fragile et forte à la fois. Terriblement empathique et gentille, elle a de l’amour à distribuer malgré sa grande timidité et maladresse. Noah est plus brut de décoffrage, il a moins de facette mais n’en reste pas moins charmant.

La plume de l’autrice est fluide et agréable. Ce roman peut se lire d’une traite.

J’ai donc globalement passé un très bon moment ! Alors qu’est ce qui a cloché? Des petits détails par ci par là qui m’ont gênée, qui m’ont dérangée. Tout d’abord, l’âge des protagonistes, et surtout celui de Rose justement. Elle a la vingtaine passée, pourtant si on ne me l’avait pas dis, je lui aurai donné moins. Il y a un tel décalage entre ses réactions, ses gestes et son âge supposé que j’ai eu énormément de mal à l’imaginer autrement que comme une adolescente. Et à l’inverse, le harcèlement moral que son ex lui a fait subir me laisse à penser qu’elle aurait pu être plus âgée. C’est très déstabilisant je vous assure.

Mais ce qui m’a le plus dérangée, c’est la construction de l’intrigue en elle même qui m’a paru comme une succession de petites scénettes. Les sauts dans le temps, parfois longs, entre 2 chapitres cassent le rythme et la fluidité de la lecture. L’histoire se concentre exclusivement ou presque sur Rose et Noah, et j’aurai préféré que le contexte soit un peu plus étoffé pour éviter cette sensation…

C’est donc un avis en demi teinte que je vous livre aujourd’hui. Si j’ai aimé la grande majorité de ce roman, j’ai été gênée par quelques points et je n’ai pas réussi à passer outre.


Une romance douce et mignonne mais pas assez étoffée à mon goût.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :