La petite boutique aux poisons – Sarah Penner

Résumé :

Lors d’une froide soirée de février 1791, à l’arrière d’une sombre ruelle londonienne, dans sa boutique d’apothicaire, Nella attend sa prochaine cliente. Autrefois guérisseuse respectée, Nella utilise maintenant ses connaissances dans un but beaucoup plus sombre :
Elle vend des poisons parfaitement « déguisés » à des femmes désespérées, qui veulent tuer les hommes qui les empêchent de vivre. Mais sa nouvelle cliente s’avère être une jeune fille de 12 ans, Eliza Fanning.

Une amitié improbable va naître entre elles, et entraîner une cascade d’événements qui risquent d’exposer toutes les femmes dont le nom est inscrit dans le registre de Nella…
De nos jours à Londres, Caroline Parcewell passe son dixième anniversaire de mariage seule, encore sous le choc de l’infidélité de son mari. Lorsqu’elle découvre sur les bords de la Tamise une vieille fiole d’apothicaire, elle ne peut s’empêcher de faire des recherches et va découvrir une affaire qui a hanté Londres deux siècles auparavant : « L’apothicaire tueuse en série ». Et alors qu’elle poursuit ses investigations, la vie de Caroline va heurter celles de Nella et d’Eliza. Et tout le monde n’y survivra pas…

Mon avis :

Ce titre, tout récemment paru chez Faubourg Marigny, m’a tout de suite tapée dans l’oeil de par sa couverture et son résumé. Et je ne me suis pas trompée car j’ai tout aimé dans ce roman : l’ambiance, les personnages, l’intrigue… Une magnifique découverte que j’ai dévoré en quelques jours à peine.

Lorsque Caroline découvre l’infidélité de son mari, elle décide de s’éloigner et de partir à Londres seule pour leur anniversaire de mariage. Et pour éviter de broyer du noir, quoi de mieux qu’une activité insolite au bord de la Tamise ? Là elle trouve une fiole et va essayer de percer ses mystères. Elle va ainsi remonter sur les traces de Nella, l’apothicaire empoisonneuse.

J’ai tout d’abord été charmée par l’ambiance que dégage ce roman. L’atmosphère est rendue enivrante par les descriptions aussi visuelles qu’immersives. Les ruelles londoniennes du 18eme siècle sont parfaitement retranscrite et un sentiment de noirceur émane. Ce sentiment d’inquiétude est renforcée par l’intuition de Nella, l’apothicaire empoisonneuse, qui pense que le danger approche.

Nella est un personnage complexe et ambivalent, de par sa profession mais aussi de par le mal qui l’a ronge. C’est un personnage tout en nuance qui a tout de même des principes et qu’on ne peut qu’apprécier même si sa profession reste discutable. Son but ? Aider les femmes, et uniquement les femmes, que ce soir en leur fournissant des remèdes où des poisons pour se débarrasser d’un homme. C’est finalement une femme profondément blessée mais engagée et féministe. Eliza, sa jeune cliente, est l’exacte opposé de Nella. C’est l’innocence et la pureté incarnée de par son jeune âge. Elle est terriblement attachante et naïve. Caroline enfin, est en pleine crise existentielle. Elle ne sait plus où elle en est tant dans son couple que dans sa vie professionnelle. Trouver cette fiole sera un catalyseur à sa quête identitaire.

C’est donc un roman résolument féminin qui met en lumière des femmes fortes en quête d’indépendance. D’ailleurs les personnages masculins sont quasiment absents de ce roman.

C’est un jeu de piste, une enquête, une quête personnelle. Les découvertes de Caroline sont en adéquation avec sa vie, et l’amènent à réfléchir et à s’émanciper. C’est un roman addictif et prenant. Il n’y a aucun temps mort grâce aux 2 temporalités et 3 points de vue. La plume est simple et accessible, l’intrigue est surprenante notamment avec sa fin ouverte qui ne m’a finalement pas tant gênée que ça. Vous l’aurez compris, j’ai adoré !


Un roman féminin mystérieux et envoûtant dans les rues de Londres.

4 commentaires sur “La petite boutique aux poisons – Sarah Penner

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :