La chronique des Bridgerton, tome 2 – Julia Quinn

Résumé :

La saison mondaine commence à peine que les mères ambitieuses et leurs filles sont déjà sur le pied de guerre. Qui attrapera dans ses filets l’un des rejetons de la famille Bridgerton, grande pourvoyeuse de beaux partis ? Une course d’obstacles s’annonce, d’autant que les ragots vont bon train.

Ainsi, le fringant Benedict a beau clamer qu’il ne souhaite pas se marier, le bruit court qu’il a croisé le regard d’une éblouissante inconnue lors d’un bal masqué. Et alors, me direz-vous ? Et alors, la belle a disparu à minuit ! Ce qui ne la rend que plus désirable aux yeux du jeune Bridgerton…Et qu’en est-il du charmant Colin, enfin de retour de ses pérégrinations sur le Continent ? Il a beau caracoler en tête de liste des célibataires les plus prisés, s’il est en quête d’une fiancée, il le cache bien. Au grand dam d’une certaine débutante, qui pourrait bien voir là un défi à relever.Mais n’ayez crainte, chers lecteurs, votre dévouée chroniqueuse a plus d’un tour dans son sac lorsqu’il s’agit de donner un coup de pouce au destin.

Rubrique mondaine de lady Whistledown

Mon avis :

C’est cet été que j’ai lu cette 2ème intégrale mais je n’avais pas pris le temps de la chroniquer. C’est maintenant chose faite et si j’avoue avoir pris énormément de plaisir à suivre Bénédict, ça n’a pas été la même chose avec Colin.

Mais commençons par le positif : l’histoire de Bénédict et Sophie qui m’a étrangement rappelé le célèbre conte de Cendrillon. Tous les éléments sont présents : l’orpheline élevée par sa marâtre, les demi-soeurs odieuses, le bal masqué… Mon petit coeur d’artichaut ne pouvait que succomber. J’ai trouvé cette idylle follement romantique. Quelques péripéties et réparties bien senties viennent pimenter le récit et ne l’ont rendu que plus prenant. Petit bémol et pas des moindres, Sophie manque cruellement de consistance.

La seconde histoire, celle de Colin, m’a malheureusement moins séduite. Bien que l’héroïne ait plus de substance et que le contexte historique soit plus étoffé, je me suis ennuyée. J’ai trouvé que l’intrigue peinait à démarrer et que la romance était plate et terne. J’aurai aimé plus de sentiments, plus de passion.

L’enquête autour de l’identité de la célèbre chroniqueuse mondaine avance et j’avoue avoir été surprise. J’avais élaborée bon nombre de théorie et je n’ai pas vu juste.

Dans cette seconde intégrale, il y a donc du bon et du moins bon. Même si j’ai adoré retrouver cette famille atypique et attachante, il m’a manque quelque chose, voilà peut être pourquoi j’ai tardé à vous en parler. Une chose est sûre, ce tome marque un tournant dans l’intrigue et j’ai hâte de lire la suite.


Un second tome en demi teinte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :