Scottish rhapsody – Delinda Dane

Résumé :

Erynn Wallace avait depuis longtemps oublié que l’Écosse coulait dans ses veines. Grandir à Londres auprès d’une mère anglaise ne l’a sans doute pas aidée à se souvenir de ses racines…

Quand, à la mort de son grand-père, elle revient dans sa ville natale, elle ne pensait pas se sentir aussi dépaysée. Les gens, l’accent, les coutumes… elle a tout oublié. Et ce n’est pas Lachlan Cameron qui risque de la mettre à l’aise…

L’héritier du clan des Cameron semble même la traiter avec un dédain particulier. Il ne voit en elle qu’une opportuniste, venue rafler son héritage avant de repartir chez l’ennemi. Que lui importe l’avis de cet inconnu, certes séduisant, mais parfaitement désagréable ?

Disons qu’il serait beaucoup plus facile de l’ignorer si, pour préserver le domaine de ses ancêtres, elle n’était pas contrainte de l’épouser…

Mon avis :

J’avais adoré le précédent roman de l’autrice Stairway to Heaven, c’est donc les yeux fermés que j’ai commencé celui avec la promesse de passer un excellent moment. Je ne me suis pas trompée, j’ai adoré. Pourtant ce n’est pas le coup de coeur attendu pour un tout petit détail.

Erynn accepte d’épouser l’héritier des Cameron afin d’effacer les dettes de son père. Ils ne se connaissent pas encore mais leur rencontre pourrait bien être explosive…

J’ai adoré l’héroïne de ce roman, Erynn. C’est une femme remarquable avec de belles valeurs et un profond attachement à son père. Elle se sacrifie d’ailleurs pour lui et accepte de mettre sa vie entre parenthèse pendant un an. Son dévouement est très touchant. Mais c’est surtout une femme spontanée, authentique et rafraîchissante. Sa maladresse et son absence totale de sens de l’orientation m’ont bien fait rire. Pour autant, même si elle a accepté ce mariage arrangé, elle n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds.

Lachlan, son mari a lui aussi un fort caractère. C’est un géant au coeur tendre mais brisé. Leur rencontre fait des étincelles pour notre plus grand bonheur. Malgré des fiançailles express et un mariage tout aussi expéditif, leur relation est lente à se mettre en place. J’adore ce schéma de romance où les héros sont ennemis avant de devenir amants. Ils vont d’abord devoir s’apprivoiser avant de s’apprécier et de s’aimer. Mais malgré leurs joutes verbales incessantes, ces deux là ont un profond respect mutuel.

Le gros point fort de ce roman est son cadre : l’Écosse. Une Écosse moderne où les traditions ancestrales sont pourtant très ancrées. Le sens de l’honneur et du devoir est primordial : il faut faire passer le clan avant tout. J’ai adoré ce monde clanique actuel. J’avais l’impression de lire par moment une romance historique alors que ce n’était pas du tout le cas. Ce roman m’a beaucoup fait pense à la série d’Alexiane Thill « Les MacCoy » mais en moins abouti.

Et voilà le petit détail qui m’a chiffonnée. Ce roman est trop court et pas seulement parce que j’ai aimé et que j’aurai aimé en avoir plus. Non. Pour moi l’autrice aurait pu creuser davantage son intrigue, son univers. C’était une belle romance mais cela aurait pu être tellement plus. J’étais vraiment triste de quitter Erynn et Lachlan si rapidement. Je reste un peu sur ma faim ce qui est fortement dommage quand on sait que la plume de l’autrice était fluide, addictive et dégageait énormément d’émotion.


Une romance dépaysante, émouvante et drôle mais trop courte !

2 commentaires sur “Scottish rhapsody – Delinda Dane

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :