Lore Olympus, volume 1 – Rachel Smythe

Résumé :

Perséphone, jeune déesse du printemps, est nouvelle au Mont Olympe. Sa mère, Déméter, l’a élevée exprès dans le royaume des mortels, pour la protéger des tentations. Mais après que Perséphone lui a promis de s’entraîner comme vierge sacrée, elle est autorisée à aller à l’université et à vivre dans le monde glamour et trépidant des dieux.

Lorsque sa colocataire, Artémis, l’emmène à une fête, sa vie entière change : elle y rencontre Hadès et l’étincelle est immédiate avec le souverain charmant mais incompris des Enfers. Tout s’accélère alors, Perséphone doit maintenant naviguer entre les jeux stratégiques et les relations déroutantes qui régissent l’Olympe, tout en trouvant sa place et en affirmant son pouvoir.

Mon avis :

Si vous n’avez pas vu passer cette bande dessinée c’est que vous vivez sur une autre planète. Sa sortie a fait beaucoup parlé d’elle sur les réseaux sociaux, et elle est encensée par les critiques. J’ai donc bien entendu voulu la découvrir à mon tour. Aussitôt achetée, aussitôt dévorée. Je ne vais pas faire durer le suspense, j’ai moi aussi adoré.

Mais alors Lore Olympus de quoi ça parle ? C’est tout simplement une revisite de la mythologie grecque et plus particulièrement de l’histoire de Perséphone et Hadès. Personnellement, je n’y connais absolument rien en mythologie grecque. Et quand je dis rien, c’est rien, c’est dire. Pourtant ici je ne me suis pas du tout sentie perdue. L’intrigue se met en place doucement, les différents protagonistes se révèlent petit à petit tout comme leurs liens. Cette bande dessinée bien que très accessible à tous n’en ai pas moins instructive. Peut être que pour ceux adorant la mythologie grecque, elle paraîtra légère mais pour moi c’était parfait.

J’ai aimé le fait que l’Olympe soit modernisé. Les Dieux communiquent par smartphones et roulent en voiture de sport. Ainsi même si l’humour est présent, l’autrice n’en oublie pas moins d’aborder des thèmes plus profonds et d’actualité comme les relations toxiques, la maltraitance et j’en passe. De prime abord cette BD peut paraître énorme mais je vous rassure elle se lit très rapidement tant elle est addictive. Manigances et trahisons sont le maître mot des Dieux et même si pour Perséphone et Hadès c’est le coup de foudre au premier regard, leur chemin sera semé d’embûches.

Concernant le graphisme, j’avoue au départ être sceptique. J’avais peur que les dessins soient trop simples, que les couleurs soient trop marquées. Pourtant lors de ma lecture j’ai trouvé cela très harmonieux et original. Bref carton plein pour ce premier volume. A quand la suite ?


Une revisite moderne, colorée mais surtout réussie du mythe de Perséphone et Hadès !

5 commentaires sur “Lore Olympus, volume 1 – Rachel Smythe

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :