Les fjords de Santorin – Nick Alexander

Résumé :

Pour Becky, son père n’est pas seulement absent : il est un mystère, un trou béant dans son passé… et un sujet tabou avec sa mère, Laura. Quand cette dernière décide sur un coup de tête de s’envoler pour la Grèce, Becky choisit de l’accompagner, bien décidée à se rapprocher d’elle – et de la vérité.

Pendant leur voyage vers la magnifique île de Santorin, il devient vite évident que le choix de destination n’est pas aussi anodin que le pensait Becky. Laura lui cache quelque chose depuis toujours, et elle est déjà venue ici.

Mais le souvenir de ce premier voyage est teinté de douleur et de secrets enfouis depuis vingt-cinq ans. Alors que la vérité éclate au grand jour, mère et fille pourront-elles enfin enterrer les fantômes de leur passé et trouver le bonheur auquel elles aspirent ?

Mon avis :

J’adore Santorin, c’est une île qui m’a toujours fait rêvé et que j’ai adoré découvrir il y a quelques années. Je ne pouvais donc pas passer à côté de cette nouvelle parution Charleston. Rajoutez à cela un résumé promettant des secrets de famille et vous comprenez que ma curiosité était piquée. C’est en quelques heures à peine que j’ai lu ce roman que j’ai trouvé très divertissant et léger. Ce n’est certes pas la lecture de l’année mais j’ai passé un excellent moment. Voici pourquoi.

Becky n’a jamais su qui était son père, sa mère refusant d’en parler. Ce mystère laisse un vide immense dans sa vie et dans son coeur. Bien décidée à découvrir la vérité, elle s’envole avec sa mère pour Santorin, où elle a été conçue…En parallèle, nous découvrons ce qui s’est réellement passé sur cette île 25 ans plus tôt.

C’est en alternant les 2 temporalités et les 2 points de vue que l’auteur compte nous livrer cette histoire. Une histoire estivale et une invitation au voyage que j’aurai aimé découvrir l’été tant je l’ai trouvé dépaysante, visuelle et immersive. Cette lecture a fait remonter de nombreux souvenirs chez moi et j’ai adoré ça. C’est entraînant et prenant, les pages défilent toutes seules tant on a envie de connaitre la suite. C’est un roman assez léger et simple dans l’ensemble même s’il aborde des thèmes importants comme la maltraitance ou l’alcoolisme. Il ne révolutionnera pas me genre et ne restera pas dans les annales au niveau de l’intrigue mais j’ai aimé son cadre idyllique.

Mais ce roman c’est d’abord et avant tout une quête identitaire : celle de Becky bien sûr qui veut percer le mystère autour de son père mais aussi celle de la jeune Laura qui cherche à se libérer de l’emprise de sa mère. Si j’ai bien aimé les 2 temporalités, j’ai été plus emballée et émue par celle de Laura qui va se retrouver prise au piège sur l’île avec un homme violent. Son histoire est révoltante et oppressante. Les personnages sont complexes et ambivalents quoique parfois très caricaturaux mais cela ne m’a finalement pas tant dérangé que cela.

Si la promesse d’un secret de famille est tenue, les ficelles sont néanmoins un peu grosses pour une adepte du genre comme moi. Il m’a manqué un peu de suspense et en refermant ce roman je l’ai finalement trouvé cousu de fil blanc. Le dénouement par contre est beau sans être biais. Un beau moment de lecture !


Un roman dépaysant qui place la relation mère/fille au centre de l’intrigue.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :