Là première fois que je t’ai rencontré c’était en rêve – Colleen Oakley

Résumé :

La vie de Mia Graydon semble parfaite, tout droit sortie d’un rêve : elle a la maison idéale, un mari parfait et songe à fonder une famille. Mais, la nuit venue, elle fait un tout autre rêve qu’elle ne comprend pas et où apparaît toujours le même homme. Elle n’en fait pas grand cas jusqu’à son déménagement dans une petite ville de Pennsylvanie, où elle tombe nez à nez avec cet inconnu qui la hante depuis des années. Et cet homme lui révèle un secret stupéfiant : lui aussi a beaucoup rêvé d’elle.

Résolue à percer ce mystère, Mia part en quête de réponses avec cet inconnu qui n’en est pas vraiment un. Mais alors que leurs incursions dans le passé commencent à affecter sa vie dans le présent, Mia ne se pose plus qu’une seule question : et si… ?

Mon avis :

Je découvre l’autrice avec ce titre qui a tout de suite parlé à la romantique qui sommeille en moi. 1 femme, 2 hommes, 1 choix à faire. Un schéma classique en somme… Comme j’étais loin du compte ! Ce roman m’a non seulement surprise par la tournure qu’il a prise mais m’a aussi bouleversée. C’est d’ailleurs en larmes que je l’ai achevé. Chronique d’un très beau coup de coeur.

J’ai tout de suite été charmée par la plume addictive et entraînante de l’autrice. J’ai directement été happée par ses mots, simples mais efficaces et percutants. C’est avec beaucoup de justesse et de délicatesse qu’elle nous parle de l’histoire de Mia, tiraillée entre 2 hommes, tiraillée entre sa réalité et ses rêves. Elle est confrontée à un choix difficile voire impossible. Car d’un côté il y a Harrison, son mari aimant mais absent et de l’autre Oliver, l’homme dont elle rêve régulièrement. Quand elle rencontre réellement ce dernier et qu’il lui avoue rêver d’elle aussi, la jeune femme est perdue. Et nous aussi. Ce n’est pas un triangle amoureux classique que nous propose Colleen Oakley, loin de là. Car malgré les épreuves, Mia aime profondément son mari. Cela se sent à chaque page, si bien que je ne voulais absolument pas voir leur histoire s’achever… Tout au long de ma lecture, je n’ai su que penser de toute cette histoire de rêve… Mia et Oliver étaient ils des âmes sœurs voués à se rencontrer ? Devaient ils tout quitter pour vivre leur passion dévorante ? Si tout était aussi simple cela se saurait et ce n’est définitivement pas une histoire simple que nous livre Colleen Oakley. C’est une histoire aboutie et complexe où chaque détail a été pensé pour emporter le lecteur dans un tourbillon d’émotions. Je n’ai pas vu les indices disséminés ça et là, je n’ai absolument pas touché du doigt la vérité. Elle m’est tombée dessus, comme ça, subitement et m’a complètement chamboulée. Le dénouement est brutal et pourtant je ne pouvais rêver meilleure conclusion, elle était juste parfaite. Je m’attendais à une comédie romantique classique et légère, j’étais bien loin du compte. C’était terriblement poignant, terriblement beau. Colleen Oakley nous parle d’amour, de mariage, de deuil et de destin sans tomber dans les clichés ou le mélodramatique. Tout est parfaitement dosé.

Outre la thématique des rêves que l’autrice essait d’explorer au maximum, j’ai aimé les autres sujets plus profonds qu’elle développe et notamment le deuil périnatal, sujet qui me tient particulièrement à coeur. C’est avec beaucoup d’humilité et de retenue qu’elle nous parle de la douleur de Mia et Harrison. Ils réagissent différemment face à ces pertes, et cela peut créer un fossé entre eux notamment à cause des non dits. Ils m’ont beaucoup touchés et c’est avec beaucoup de chagrin que je les ai laissés partir.

Ce roman est un énorme coup de coeur parce que je me suis sentie proche de Mia, j’ai ressenti ses émotions à elle. C’est un énorme coup de coeur parce que j’ai aimé le message porté par cette histoire. C’est un énorme coup de coeur parce que mon coeur a volé en éclat en tournant la dernière page. C’est un énorme coup de coeur parce que je ne pouvais rêver un meilleur dénouement. Tout était parfait ! C’est le premier Colleen Oakley que je lis mais certainement pas le dernier !


Une histoire bouleversante et surprenante.

4 commentaires sur “Là première fois que je t’ai rencontré c’était en rêve – Colleen Oakley

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :