Parfois je mens – Alice Feeney

Résumé :

« Je m’appelle Amber Reynolds. Il y a trois chose que vous devez connaître à mon sujet : je suis dans le coma ; mon mari ne m’aime plus ; parfois, je mens… ».

Amber est inconsciente, dans un lit d’hôpital, prise au piège d’un esprit actif mais d’un corps inactif, capable d’entendre et de comprendre, mais incapable de communiquer avec les rares proches qui lui rendent visite ou le personnel soignant. Comment est-elle arrivée là ? Elle nous livre ses pensées, parfois confuses, alors qu’elle s’efforce de mettre en ordre les morceaux épars de sa vie, plongée dans son monde intérieur. Mais est-il possible de la croire alors qu’elle se déclare elle-même être un menteuse ? 

Mon avis :

Voilà bien longtemps que je n’avais pas été aussi enthousiaste en lisant un thriller psychologique. Enfin non je mens, puisque pas plus tard que la semaine dernière j’ai frôlé le coup de coeur avec « Lui & Moi » de la même autrice. Je ne connaissais pas du tout Alice Feeney, mais c’est désormais une autrice que je suivrai. Je viens de lire 2 de ces livres et je me suis régalée.

Ce roman n’est pas un roman choral car il n’y a qu’une seule narratrice, Amber, mais par contre 3 temporalités s’entremêlent : le passé, alors et maintenant. C’est l’alternance de ces 3 périodes qui rythme le roman et le rende terriblement prenant. Nous découvrons la jeune Amber âgée de 10 ans à travers son journal intime, l’Amber une semaine avant son terrible accident et l’Amber dans le coma. Une seule femme qui semble avoir de multiples facettes à tel point que j’avais parfois l’impression d’être confrontée à 3 femmes différentes. La personnalité qui dénote le plus est sans aucun doute la plus jeune car l’enfant décrite est complètement différente de l’adulte que nous suivons, la fillette étant bien plus sombre. Mais après tout Amber nous a d’emblée prévenus, parfois elle ment. J’ai d’ailleurs adoré cette entrée en matière qui créé une certaine défiance vis à vis d’Amber. Où est la part de vérité dans ce qu’elle raconte ? J’avais envie de la croire et j’avoue m’être assez vite attachée à elle mais le doute subsistait. Et puis au fil des pages, on découvre une femme bien moins lisse que ce que l’on pensait, une femme plus sombre, plus secrète mais surtout moins bienveillante. Je n’arrivais pas à la cerner, quelque chose m’échappait mais quoi ? Et surtout qui lui voulait du mal ? Sa soeur dont elle est ouvertement jalouse ? Son mari qui d’après elle ne l’aime plus ?

Les indices et les fausses pistes se multiplient. L’autrice nous trompe volontairement et sème le doute dans notre esprit. Qui ment ? Et si finalement c’était elle en nous dissimulant des faits importants, en jouant avec nous ? Elle manie en tout cas son intrigue d’une main de maître, oscillant entre tension et acalmie. Je pense que la partie la plus angoissante est sans nul doute celle où Amber est dans le coma, où elle est piégée dans son corps. Elle entend tout ce qui se passe autour d’elle mais elle ne peut pas bouger, réagir, interagir. C’est personnellement une de mes pires angoisses alors forcément mon malaise n’en a été que plus grand. Amber est donc prisonnière de son corps et a l’esprit qui vagabonde. La narration devient plus confuse mais traduit bien le brouillard dans lequel elle se trouve. C’est la seule partie où Amber ne maîtrise pas son destin, est de par son état passive, c’est donc cette partie qui est à mes yeux la plus angoissante.

Des sentiments contradictoires m’ont animée tout au long de ma lecture. J’ai navigué entre compassion et colère, incompréhension et hypothèse. Le suspense est présent jusqu’au bout avec ce twist final à couper le souffle. L’autrice s’est décidément bien joué de moi. J’ai été littéralement scotché par ce dénouement machiavélique. Bref j’ai adoré !


Mensonges, tromperie et faux semblants… Un thriller psychologique diaboliquement efficace !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :