Ils ne faisaient que rêver – Ondine Khayat

Résumé :

En Inde, face au Gange pollué, Thalie et Alisha se font une promesse du haut de leurs neuf ans : unir leurs forces pour changer le monde.
Vingt ans plus tard, à Paris, devenues de ferventes militantes écologistes, elles organisent une grande marche pour le climat. Pour la première fois, la jeunesse défile en même temps dans toutes les capitales du monde. Mais de violentes explosions anéantissent brusquement leur espoir d’un avenir meilleur.

Face à cette menace, les gouvernements prennent alors une décision radicale, celle d’entrer d’une manière inédite dans l’intimité des citoyens. Jusqu’où sont-ils prêts à aller ?
Soudain, les rêves et les promesses d’enfance deviennent plus importants que jamais.

Mon avis :

J’ai découvert l’autrice l’année dernière avec l’excellent Le parfum de l’exil. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers son nouveau roman également publiée par Charleston. Je n’ai pas relu le résumé avant de le lire, et même si je l’avais fais il ne m’aurait pas permis de découvrir le thème de ce roman, original et déstabilisant.

C’est un roman coup de poing que nous propose l’autrice, un roman percutant, révoltant, un roman qui ne laisse pas indifférent dans un sens comme dans l’autre. Qu’on adhère ou qu’on adhère pas, qu’on aime ou qu’on aime pas, ce roman est (d)étonnant. J’ai d’abord été déstabilisée par ce monde à la limite de la dystopie que l’autrice décrit, parce qu’il était néanmoins ancré dans notre réalité. Certains éléments, certains événements n’étaient pas sans rappeler notre actualité : le covid, les marches pour la planète, la jeunesse en colère. Il m’a été très difficile de me détacher de cette réalité, de ne pas faire de parallèle. Je m’attendais à un manifeste d’écologie, cette dernière n’était en vérité qu’un postulat de départ. L’autrice veut clairement nous bousculer, nous choquer, nous ouvrir les yeux et nous faire réagir. Elle dénonce les dérives de la science, de la technologie, des dirigeants et son récit est glaçant. Je ne pense pas me tromper en disant que certaines critiques de notre société sont à peine voilées et je n’ai pas adhéré à certains messages véhiculés, parce que je ne partage pas forcément ces idées précises. J’ai par contre apprécié le caractère d’urgence écologique et d’urgence tout court qui se dégage. Notre héroïne se retrouve prise dans une spirale infernale et destructrice qu’elle ne maîtrise pas et c’est une réelle course contre la montre qui démarre et qui rend ce roman trépidant.

La plume de l’autrice est simple et efficace. Elle ne prend pas de détour et va droit au but mais au détriment des émotions. Le style de l’autrice ne manque pas d’entrain mais un peu impersonnel. Je ne me suis pas vraiment attachée à Thalie même si j’avais hâte de connaître la suite de ses aventures. C’est ce sentiment ambivalent qui m’a suivie tout le long de ma lecture, « j’ai aimé, mais… ».

J’ai aimé l’histoire engagée, la réflexion et le questionnement qui en découlent, mais je n’adhère pas aux idées véhiculées et j’aurai apprécié quelques nuances. J’ai aimé l’histoire, mais son héroïne m’a laissée indifférente. J’ai aimé la plume mais je l’ai trouvé parfois trop factuelle et trop vindicative. Jai aimé le fait d’être surprise mais… En fait il n’y a pas de mais. Ce que j’ai adoré c’est la direction prise qui m’a complètement déroutée. Je ne m’attendais tout simplement pas à un tel roman et rien que pour ça je suis ravie de l’avoir découvert mais ce ne sera pas le coup de coeur espéré.


Une lecture engagée et étonnante qui dénonce les dérives possibles des sociétés actuelles.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :