Le manoir aux roses – Tracy Rees

Résumé :

1895, Londres.
Dame de compagnie d’Abigail Finch ! Pour Mabs Daley, habituée à trimer chaque jour aux canaux où elle décharge sans relâche les barges pour nourrir ses frères et soeurs, un emploi de domestique dans le quartier huppé de Hampstead est une opportunité de rêve. Elle aura sa propre chambre, des repas réguliers et un salaire qui dépasse l’entendement.

Mais derrière les lourdes portes de la somptueuse demeure, la jeune femme découvre un univers inquiétant, dominé par les accès de colère de sa nouvelle patronne, atteinte d’une obscure maladie, et les rumeurs du scandale qui aurait forcé les Finch à quitter Durham précipitamment.
Peu à peu, elle se prend pourtant d’affection pour la cadette de la maisonnée et se lie d’amitié avec Olive Westallen, une jeune bourgeoise du voisinage éprise de liberté. Jusqu’au jour où elle devra choisir entre conserver la sécurité offerte par sa nouvelle condition et tenter de sauver la famille Finch des secrets qui la rongent de l’intérieur.

Mon avis :

A l’annonce de cette parution, j’ai été intriguée par le titre, par la couverture et par le résumé de ce roman. Il fallait que je le lise surtout quand on voit qu’il est recommandé par la grande Lucinda Riley, une de mes autrices préférées. Aussitôt reçu, aussitôt lu. Verdict ? J’ai beaucoup aimé !

Le gros point fort de ce roman est indéniablement son ambiance nébuleuse et mysterieuse. Une ambiance gothique parfaitement retranscrite par l’autrice. Dès le départ, nous sentons que quelque chose ne tourne pas rond dans la famille Finch. L’ambiance dans leur foyer est sombre et malaisante, sentiment renforcé par l’énigmatique maîtresse de maison décrite comme fragile par son mari. Quel est donc le secret inavouable de cette femme secrète et lunatique ? C’est au travers des yeux de la jeune Mabs, sa dame de compagnie, que nous la rencontrons et que nous essayons de percer son mystère. Mabs est une jeune fille pauvre un peu naïve, qui rêve de sortir sa famille de la misère grâce à cet emploi de rêve. La reconnaissance qu’elle porte à Mr Finch est infinie si bien qu’elle prend pour argent comptant ce qu’il lui raconte et n’hésite pas à lui rapporter les faits et gestes de sa femme. Ce trio renforce notre sentiment de malaise et d’inquiétude mais attise notre curiosité.

S’il n’y avait que ces 2 narratrices, je ne me serai pas posée de questions. Mais il y a également la jeune Otty, la fille des Finch, et Olive une riche voisine qui nous livre leurs versions de l’histoire. Il m’a été très difficile de voir où l’autrice voulait m’amener, très difficile de comprendre comment le destin de ces femmes allait se rejoindre, très difficile d’imaginer la finalité réelle de ce roman. C’est finalement une histoire de femmes de milieux différents, d’âges différents qui vont devenir solidaires dans l’adversité. C’est un roman engagé qui met en lumière les inégalités, qui dénonce les sociétés patriarcales, qui dresse tout simplement le portrait de femmes terriblement modernes dans une époque qui ne l’est pas. Les caractères sont finement analysés, et une grande authenticité en ressort.

De nombreux thèmes qui poussent à réfléchir sont présents : racisme, sexisme, pauvreté, inégalités. Nous sommes en 2022, et pourtant ces thèmes sont encore des problématiques d’actualité… Vous l’aurez compris le droit des femmes est au centre de cette intrigue. Les héroïnes sont fortes, indépendantes, passionnées et passionnantes. Elles sont prêtes à prendre des risques pour changer les choses. Leur courage et leur détermination forcent le respect et l’admiration.

C’est donc un roman riche et complexe qui m’a tenue en haleine tout du long. Il est fascinant, émouvant mais surtout puissant. J’ai adoré !


Une splendide célébration de la sororité et de l’espoir, portée par une magnifique galerie de personnages.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :