Hadès & Persephone, tome 1 : A touch of Darkness – Scarlett St Clair

Résumé :

Perséphone n’est la déesse du printemps qu’en titre. Depuis qu’elle est toute petite, les fleurs se ratatinent à son contact. Après s’ être installée à New Athens, elle espérait mener une vie discrète, dans la peau d’une journaliste mortelle. Tout change lorsqu’elle s’assied dans une boîte de nuit clandestine pour jouer une partie de cartes avec un étranger hypnotique et mystérieux.

Hadès, le dieu des morts, a bâti un empire du jeu dans le monde des mortels et ses paris favoris sont réputés impossibles. Mais rien ne l’a jamais intrigué autant que la déesse qui lui offre une aubaine laquelle il ne peut résister. Après sa rencontre avec Hadès, Perséphone se retrouve liée par un contrat avec le Dieu des morts, et ses conditions sont impossibles : Perséphone doit créer la vie dans le monde souterrain ou perdre sa liberté à jamais. Le pari ne se limite cependant pas à exposer l’échec de Perséphone en tant que déesse. Alors qu’elle s’efforce de semer les graines de sa liberté, son amour pour le Dieu des ténèbres grandit – un amour à la fois envoutant et interdit.

Mon avis :

Ce livre m’intriguait autant qu’il me faisait peur. La mythologie n’étant clairement pas mon thème de prédilection, j’avais peur de ne pas réussir à rentrer dans l’histoire, peur d’être perdue. Mais j’avais également peur que cette histoire centrée sur le dieu des enfers soit trop sombre. Toutes mes craintes ont été vite balayées et même si ce n’est pas un coup de coeur c’est tout de même une excellente lecture.

J’ai été complètement charmée par ce monde peuplé à la fois de mortels et de dieux. C’est simple et accessible, même pour une novice comme moi. La magie est présente sans prendre le dessus sur la romance qui est bien au centre de l’intrigue. C’est une romance explicite où les scènes de sexe sont tout de même très présentes, parfois un peu au détriment de l’intrigue elle-même. C’est une romance érotique, obscure et sensuelle assumée par l’autrice et qui a fonctionné sur moi. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à découvrir cette histoire, très addictive même si elle est loin d’être parfaite.

Je pense tout d’abord que si j’ai passé un super moment c’est bizarrement parce que la mythologie n’est pas un thème que j’apprécie normalement. Pour un adepte du genre, l’univers vous semblera peut être vide, creux, dénué de profondeur. Je l’ai pour ma part trouvé fascinant, envoûtant et original. Il aurait certes pu être exploité d’avantage mais le mythe d’Hadès et Persephone n’est en réalité qu’un prétexte pour écrire une romance épicée. Même si quelques références mythologiques sont présentes, on ne peut pas dire que j’ai appris quelque chose et ce n’est pas le but premier de ce roman. C’est une romance sans prise de tête et c’est comme cela qu’il faut l’appréhender. C’est tout de même une réécriture très moderne et peu conventionnelle du mythe. Je me suis laissée porter par les mots de l’autrice et les émotions qu’elle a réussi à transmettre.

La plume n’a rien d’extraordinaire en soi mais elle est simple, fluide, efficace, crue par moment mais sans être vulgaire. Les pages se tournent très vite et j’ai été captivée par cette histoire. Même si on peut trouver des choses à redire sur certaines scènes qui s’enchaînent trop vite, j’ai trouvé qu’une grande sensualité s’en dégageait et que c’était une histoire affriolante et voluptueuse. J’avais peur que l’intrigue soit trop sombre et que l’on tombe dans de la dark romance (que je n’apprécie absolument pas) mais pas du tout. Tout d’abord parce que la vision des Enfers proposée est douce, lumineuse, bucolique mais surtout fascinante. Et aussi parce qu’Hadès n’est pas du tout comme je l’imaginais.

J’ai adoré ce personnage incompris et sensible. Si au départ, on le perçoit comme un Bad boy arrogant, vicieux et sans coeur il est en réalité compatissant et concerné par le sort des humains. J’ai aimé découvrir sa personnalité complexe même si c’est exclusivement à travers les yeux de Persephone et que sa vision est forcément biaisée. Persephone est quant à elle un peu effacée, naïve et influençable, elle ne prend absolument pas son destin en main sauf vis à vis de sa mère à qui elle tient tête. Complètement sous l’emprise de Déméter elle arrive à se libérer et à se révéler. Par contre, les personnages secondaires, dieux ou mortels, sont inexploités et c’est dommage.

En définitive, j’ai adoré cette romance légère et je suis curieuse de découvrir la suite de cette trilogie car ce premier tome pourrait se suffire à lui même.


Une interprétation sombre et captivante du mythe grec d’Hadès et Perséphone.

4 commentaires sur “Hadès & Persephone, tome 1 : A touch of Darkness – Scarlett St Clair

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :