Désenchantées – Marie Vareille

Résumé :

La disparition de Sarah Leroy, quinze ans, a bouleversé la petite bourgade de Bouville-sur-Mer et ému la France entière. Dans chaque foyer, chaque bistrot, on élaborait des hypothèses, mais ce qui est vraiment arrivé, personne ne l’a jamais su.

Vingt ans plus tard, Fanny revient sur les lieux de ce drame qui a marqué sa jeunesse. Et c’est tout un passé qu’elle avait préféré oublier qui resurgit… Car l’histoire de Sarah Leroy, c’est aussi un peu la sienne, et celle d’une bande de filles qui se faisaient appeler les « Désenchantées ». Une histoire qui a l’odeur des premières cigarettes et du chlore de la piscine municipale, des serments d’amitié et surtout, des plus lourds secrets.

Mon avis :

Marie Vareille est pour moi une autrice incontournable, une autrice dont j’attends chaque nouveau roman avec impatience. D’ailleurs celui-ci ne sera même pas passé par la case Pile A Lire, et c’est en à peine 2 jours que je l’ai dévoré !

Vous dire de quoi il parle est impossible, ce serait bien trop réducteur parce que c’est un livre qui se vit. De la première à la dernière page, on vibre pour ces jeunes filles, on s’émeut, on pleure, on crie. Ce roman c’est comme une vague qu’on se prend en pleine face, il est surprenant mais vivifiant. Parce que ce roman c’est avant tout une histoire d’amitié, une histoire de pacte, une histoire de sororité. C’est un livre puissant, percutant, passionnant et surprenant. Marie Vareille mène son intrigue d’une main de maître, disseminant des indices de ça et de là, pour capter notre attention et nous prendre dans ses filets. Parce qu’une fois ce roman commencé, il est impossible pour nous de le poser. Et quand on pense avoir compris où elle voulait nous emmener, elle balaie toutes nos certitudes avec un twist que l’on n’a pas vu venir. Même si ce n’en est pas un, ce roman est construit comme un thriller avec une alternance de point de vue et d’époque. L’autrice a un vrai don pour raconter les histoires en maintenant un suspense insoutenable.

Elle nous dresse le portrait d’adolescentes des années 90, des adolescentes qui se cherchent, qui se trouvent mais qui ont surtout une rage de vaincre, une rage de vivre. Marie Vareille nous parle d’amitié, amitié improbable, amitié vacillante, mais amitié toujours. Plus que d’amitié, elle nous parle de solidarité, de sororité, de féminisme. Sous couvert de légèreté, c’est un roman engagé qu’elle nous livre, un roman qui nous pousse dans nos retranchements, qui nous pousse à réfléchir ! Elle casse les mythes des contes de fée où la gentille princesse est belle, la méchante sorcière moche, où finalement la rivalité féminine est omniprésente. Chacune de ses héroïnes est forte à sa manière, mais ensemble elles sont invincibles. J’ai aimé les messages véhiculés, j’ai aimé les émotions qui arrivent par surprise. Je trouvais ce roman intriguant, je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi bouleversant.

Enfin, je ne peux pas terminer cette chronique sans évoquer les souvenirs que cette lecture a fait remonter chez moi. Les années 90, c’est ma jeunesse, j’ai grandi aux sons des Spice Girls ou de Larusso, c’est un vrai voyage dans le temps que l’autrice nous propose. C’est un véritable souffle de nostalgie qui m’a submergée et c’est le vague à l’âme que j’ai fermé ce roman, triste de quitter ces héroïnes si parfaitement imparfaites, mais heureuse par ce dénouement plein d’espoir et de douceur.


Une ode à la vie et à la sororité !

Publicité

4 commentaires sur “Désenchantées – Marie Vareille

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :