Sur nos traces – Albane Grout

Résumé :

Aleth n’a pratiquement jamais quitté Paris, où elle étudie l’Histoire et rend fréquemment visite à sa grand-mère maternelle. Pourtant, le jour où son regard croise celui d’Enes, étudiant tout
juste arrivé de Belgique, ils sont tous les deux frappés par l’évidence. Ils ont l’impression de s’être déjà rencontrés.
Plus ils se revoient, plus ils en sont certains : ils se connaissent malgré le fait qu’ils n’aient jamais pu se croiser.

Hantés par des souvenirs flous et par des rêves bouleversants, les deux étudiants décident de se lancer sur leurs propres traces pour comprendre d’où vient ce lien si fort qui les unit. À leur grande surprise, leur périple les mène jusqu’au Kenya où ils vont apprendre des choses sur eux-mêmes qu’ils ne soupçonnaient pas.

Et si, à défaut de s’être connus dans cette vie-ci, ils s’étaient bel et bien déjà croisés dans une vie antérieure dont ils ne garderaient qu’une mémoire parcellaire ? Sans perdre de vue la silhouette du Kilimandjaro qui leur indique le chemin à prendre, les deux parisiens se lancent ainsi dans une aventure qui changera non seulement leur vie, mais aussi celles à venir.

Mon avis :

Avant de lire le résumé, j’ai déjà été tentée par cette magnifique couverture. Puis je me suis penchée sur l’histoire et je me suis dis pourquoi pas ! Une histoire d’âmes soeurs, de quête identitaire et spirituelle, ça pouvait clairement me plaire. Et ce fut le cas !

Quand Aleth et Enes se voient pour la première fois, ils sont persuadés de se connaître et d’être liés. S’ils n’ont pas pu se rencontrer dans cette vie, peut être est ce le cas dans une vie antérieure ? Le seul moyen de le découvrir ? Partir sur leurs traces. Une quête qui les mènera au Kenya et au Kilimandjaro, une quête qui changera leur(s) vie(s) à tout jamais !

Même si c’est un premier roman et que son autrice est jeune, il n’en est pas moins abouti et prenant. L’autrice mêle avec brio spiritualité, aventure, romance et évasion nous offrant ainsi une histoire riche, belle et originale. Sa plume est fluide, légère et immersive. Les dialogues sont justement dosés et ne prennent pas le pas sur la quête qui est bien le sujet central de l’intrigue, ne nous y trompons pas. La construction du roman alternant songes, réalité et carnet entretient le mystère et le suspense. Comme nos 2 héros, j’ai tâtonné et avancé à l’aveugle. Mon esprit cartésien a été bousculé, j’ai dû changer de perspectives, accepter l’inconcevable. Et je me suis prise au jeu. Les pages défilent rapidement et renferment un très beau secret.

Les émotions ont tardé à venir mais ce n’est que pour mieux nous surprendre, mieux nous toucher. Pas au point de nous chambouler certes, les sentiments sont subtils mais d’une grande justesse. La plume de l’autrice est pleine de sensibilité et de tendresse mais transpire surtout la sincérité. J’ai adoré cette invitation au voyage qui m’a sortie de ma zone de confort et m’a fait réfléchir. C’était une magnifique histoire.


Une quête initiatique spirituelle, sensible et romantique.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :