Girl, Serpent, Thorn – Mélissa Bashardoust

Résumé :

Soraya a vécu sa vie cachée, loin de sa famille, dans sa chambre, au dernier étage du palais, ou dans les allées la roseraie du Golestan. À l’ap- proche de la cérémonie du mariage de son frère jumeau, Soraya doit décider si elle est prête à sortir de l’ombre pour la première fois. Dans le donjon se trouve un démon qui détient les réponses dont elle a soif, les réponses à sa potentielle liberté. Et en bas du palais, se trouve un jeune homme qui n’a pas peur d’elle, dont les yeux voient au-delà de la peur, comprennent qui se cachent sous le poison.

Soraya pensait savoir où est sa place dans le monde, mais une succession de choix imprévus la conduisent à des conséquences qu’elle n’aurait jamais imaginées. Elle commence alors à se de- mander qui elle est, qui elle est en train de devenir : humaine ou démon ? Princesse ou monstre ?

Mon avis :

Outre le fait que cette couverture est juste magnifique, le résumé de ce roman Young Adult était alléchant. Une princesse, une malédiction, du mystère, des rebondissements, je ne pouvais passer qu’un super moment. Et j’ai bien aimé. Vraiment. Mais ce n’est pas la lecture que j’attendais. C’était sympathique, divertissant mais définitivement trop Young Adult pour moi. Explications.

L’intrigue bien qu’elle soit entraînante et pleine de rebondissements est assez bizarrement prévisible et plate. Certes les péripéties et les retournements de situation s’enchaînent mais cela n’a pas suffit à me convaincre pleinement. J’ai trouvé dans l’ensemble que cette histoire était trop simple voire superficielle par moment. C’est dommage car l’univers travaillé avait du potentiel. J’ai aimé ce monde plein de créatures magiques mêlant mythes perses et fantasy et le climat sombre qui en découle. L’ambiance mystérieuse et inquiétante est bien retranscrite par la plume immersive de l’autrice mais cela aurait mérité d’être plus développé. 400 pages c’est très court pour exploiter un univers en profondeur, et livrer une intrigue dynamique… J’ai un sentiment amer d’inachevé et d’empressement qui dessert ce roman dont l’idée de départ était prometteuse.

Les personnages sont fades et sans profondeur si bien qu’il a été difficile de réellement m’attacher à eux. Je suis restée spectatrice de cette histoire, je n’ai pas pris part aux évènements qui se jouaient sous mes yeux. Les personnages sont creux, stéréotypés et dénués de nuances. La palme revient cependant à l’héroïne que j’ai trouvé plus agaçante qu’autre chose. Elle est naïve, crédule, influençable voire manipulable, bref elle est très changeante. C’est une vraie girouette qui se laisse porter par ce qu’on lui raconte, incapable de se faire sa propre opinion, de réfléchir seule. Je l’ai trouvé terriblement immature et enfantine, bien loin de l’anti héroïne que j’attendais. J’attendais clairement une héroïne tout en nuances, forte, avec un côté obscur et une psychologie ambiguë. Pas du tout. Elle passe le plus clair de son temps à se lamenter et se questionner plutôt qu’à agir et le peu de fois où elle agit ses actions sont discutables. Bref elle m’a hautement agacée. Que dire des personnages secondaires à part qu’ils sont tout aussi inexistants et ennuyeux…

Ce roman est vendu comme une romance FF, comprenez une romance entre 2 femmes. Que dire ? Je cherche la romance. Certes il y a un petit quelque chose qui se passe entre 2 femmes. Mais la relation est très sommaire et peu convaincante. Je n’ai encore une fois rien ressenti, je n’ai pas trouvé qu’il y avait une réelle complicité et alchimie entre ces 2 personnages. C’était le calme plat.

Malgré tout, ce roman se laisse lire, il a même un petit côté addictif tant on veut connaître la suite. Il est divertissant mais il est loin d’être bouleversant. Je n’ai ressenti aucun attachement, aucun frisson à ma lecture. Je suis restée de marbre et malheureusement ce n’est pas ce que je recherche en lisant. Ce livre est donc une déception mais il plaira sans doute à d’autres. Ce n’était tout simplement pas pour moi.


Une fantasy Young Adult avec beaucoup de potentiel mais trop superficielle dans son traitement.

Publicité

3 commentaires sur “Girl, Serpent, Thorn – Mélissa Bashardoust

Ajouter un commentaire

  1. Aie, quand je vois ton avis qui rejoint pas mal d’autres, je me dis que j’ai bien fait de priorisé mes achats et d’attendre une bonne occasion pour celui-ci. Quoi que, ai-je du temps à perdre pour une lecture sympa mais sans plus comme l’a été La Reine des Ombres.

    Merci pour ton retour.

    Aimé par 1 personne

  2. Je vais passer mon tour. C’était plutôt tentant mais ce n’est pas la première fois que je lis un tel retour et, si je ne suis pas la plus grande fan de romance, quand il y en a, j’aime me laisser convaincre et, pour cela, il faut que j’y crois un minimum. Bon, il y a du positif à tirer de ce roman mais pas assez, je pense, pour me donner envie de lire ce livre.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :