Les héritières de Löwenhof, tome 1 : Le choix d’Agneta – Corina Baumann

Résumé :

Stockholm, 1913.

Après une violente dispute avec ses parents, Agneta Lejongård a quitté le splendide domaine de Löwenhof où elle a grandi et coupé tout lien avec sa famille et son héritage. À un mariage arrangé dans la noble société suédoise, elle a préféré une vie de bohème, d’amour et de liberté à Stockholm auprès de ses amies suffragettes.

Pourtant, un beau matin, un funeste télégramme la rappelle au domaine : son père et son frère ont été victimes d’un grave accident. Contrainte de reprendre la gestion du haras familial, Agneta se trouve une nouvelle fois prisonnière de la demeure qu’elle avait fuie. Mais contre toute attente, les vertes prairies, les bois imposants et le manoir blanc de son enfance éveillent en elle une étrange mélancolie.

Entre attachement aux siens et rêves de liberté, entre devoir et désir d’émancipation, Agneta doit faire des choix déchirants alors qu’autour d’elle l’Europe marche déjà vers la guerre.

Mon avis :

C’est en partie avec Corina Baumann que j’ai découvert les éditions Charleston il y a déjà quelques années. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers cette nouvelle saga. Ce premier tome, bien que très dense m’a passionnée du début à la fin, même si certains passages sont plus lents.

Agneta est une femme résolument moderne qui s’est émancipée de sa famille. Pourtant lorsqu’un drame survient, elle n’hésite pas à soutenir les siens quitte à faire une croix sur ses rêves de liberté…

Quelle magnifique saga familiale ! Avec ce roman, nous sommes dans la pure tradition du roman féminin : une héroïne féministe, des secrets de famille et un lourd héritage… Des ingrédients qui ont fait leurs preuves et qui fonctionnent très bien ici aussi. J’ai apprécié le cadre insolite proposé, la Suède, même si on l’oublie finalement assez facilement tant on se croirait dans la bourgeoisie anglaise. J’étais cependant très curieuse de découvrir la position de ce pays, réputé pour sa neutralité, durant la Seconde Guerre Mondiale. Le contexte historique et social est richement documenté et finement exploité. Droits des femmes et émancipation sont au coeur de l’intrigue. C’est d’ailleurs une héroïne au caractère bien trempé que nous suivons, une héroïne moderne, libérée mais une femme déchirée. Déchirée entre ses envies et son destin qui la rattrape, tiraillée entre ses rêves et ses devoirs, hantée par les fantômes du passé mais résolument tournée vers l’avenir. C’est un très lourd héritage qui repose sur ses épaules et on sent tous les doutes qui l’assaillent, tous les sacrifices qui lui sont demandés. C’est ce conflit intérieur qui nous la rend particulièrement attachante, mais sa combativité et sa loyauté la rendent admirable.

C’est un roman assez dense, il n’y a pas forcément beaucoup d’action, nous sommes plus dans la contemplation et les remises en question. Il est pourtant loin d’être ennuyeux ou long. C’est un premier tome captivant et passionnant qui m’a touchée de bien des manière. L’ambiance qui émane de ce manoir est envoûtante et fascinante et nous offre un beau dépaysement.

C’est donc une magnifique fresque familiale dont il me tarde de découvrir la suite très prochainement.


Une saga fascinante qui dessine le portrait d’une femme prise entre deux siècles, mais résolument tournée vers l’avenir.

2 commentaires sur “Les héritières de Löwenhof, tome 1 : Le choix d’Agneta – Corina Baumann

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :