Ekhö monde miroir, tome 1 : New York – Christophe Arleston

Résumé :

Dans l’avion qui la transporte vers New York, Fourmille Gratule se voit apostrophée par un curieux personnage mandaté par une étude notariale. Ce dernier l’informe que sa tante Odalie est décédée, qu’elle est l’unique héritière de celle-ci et qu’elle se doit de se présenter à l’office. Cette rencontre aurait pu en quelque sorte être normale si ce n’est que le messager n’est autre qu’un petit écureuil parlant et qu’elle donne lieu à un basculement dans un autre univers, celui d’Ekhö. Ayant entraîné dans sa tourmente son voisin de voyage, Yuri Podrov, Fourmille découvre bientôt sa nouvelle dimension, une dimension incroyable peuplée de Preshauns et autres bestioles. Une seule chose reste à faire, celle de se rendre à l’adresse de l’office notarial à New York pour tenter de comprendre ce qui lui arrive. Ne serait-elle pas en train de rêver ?

Mon avis :

Vous connaissez cette bande dessinée ? Pour ma part, je l’ai découvert il y a quelques années déjà et je suis tombée sous son charme. Un week-end, j’ai décidé de relire tous les tomes avant de m’attaquer au dernier sorti. Voici mon avis.

Il faut savoir que je ne lis que très peu de BD parce que j’aime que les dessins soient soignés. Je sais qu’il n’y a pas que ça qui compte mais pour moi c’est extrêmement important. Et ici le coup de crayon m’a complètement convaincu. Il est fin, raffiné, bien travaillé. Les couleurs ne sont pas trop criardes. Bref c’est un régal pour les yeux.

Mais au delà de ça, le scénario est juste génial. Arleston a mis en scène un univers parallèle, un monde miroir peuplé d’être surnaturels où l’électricité n’existe pas. Il y a quelques points similaires à notre monde mais beaucoup de choses diffèrent. Ici nous nous retrouvons à New York, la statue de la liberté (comme nous la connaissons du moins) n’existe pas, les fameux taxis jaunes non plus… Pourtant l’âme de New York est bien présente grâce à de nombreux clins d’oeil que j’ai apprécié. A la relecture j’ai noté de nombreux détails qui m’avaient échappés la première fois. Tout est réfléchi dans le moindre détail, l’humour est omniprésent.

Coté intrigue nous suivons Fourmille et Yuri qui font leur premier pas dans cette ville inconnue. Les 2 personnages sont attachants et se chamaillent sans arrêt. On sent pointer une romance même s’il est encore beaucoup trop tôt…Et comme eux nous allons nous poser beaucoup de questions : Qui sont les Preshauns ? Qu’ont ils à cacher ? La réponse restera d’ailleurs en suspens pour le moment…


La petite pointe de suspense, l’humour et le rythme font de ce 1er tome une réussite. Un début prometteur !

 

Très bonne lecture

 

Un commentaire sur “Ekhö monde miroir, tome 1 : New York – Christophe Arleston

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :