La prisonnière du temps – Kate Morton

Résumé :

À l’été 1862, un groupe de jeunes peintres proche des Préraphaélites, menés par le talentueux Edward Radcliffe, s’installe au Birchwood Manor, sur les rives de la Tamise. Là, inspiré par sa muse, la sulfureuse Lily avec qui il vit une passion ravageuse, Edward peint des toiles qui marqueront l’histoire de l’art. Mais à la fin de sa retraite, une femme a été tuée, une autre a disparu, un inestimable diamant a été dérobé, et la vie d’Edward Radcliffe est brisée.
Plus d’un siècle plus tard, Elodie Winslow, jeune archiviste à Londres fiancée à un golden-boy qui l’ennuie, découvre dans une vieille sacoche deux objets sans lien apparent : le portrait sépia d’une femme à la beauté saisissante en tenue victorienne, et un cahier de croquis contenant le dessin d’une demeure au bord de l’eau. Pourquoi le Birchwood Manor semble-t-il si familier à Elodie ? L’inconnue de la photo pourra-t-elle enfin livrer tous ses secrets ? Et si, en l’entraînant sur les traces d’une passion d’un autre siècle, son enquête l’aider à percer le mystère de ses propres origines et à enfin mener la vie qu’elle désire ?

img_20190505_085016_502963628081.jpg

Mon avis :

C’est avec ma copine Elodie (@elodieuniverse sur instagram) que je me suis lancée dans cette lecture. Vous ne le savez pas parce que je n’ai jamais chroniqué cette auteure mais j’adore Kate Morton même si je n’ai lu que deux de ses romans (Le jardin des secrets et la scène des souvenirs). Avec Lucinda Riley, je pense que c’est une de mes auteures préférées de romans féminins. Ses intrigues sont toujours riches, complexes, sur plusieurs époques mais surtout étonnantes. Je ne sais jamais où l’auteure veut m’emmener et celui-ci ne déroge pas à la règle. Décidément Kate Morton a un talent fou.

2017, Elodie archiviste, tombe par hasard sur une sacoche ayant appartenu à Edward Radcliffe, un artiste du 19ème siècle. Elle est tout de suite intriguée par cette découverte qui lui fait immédiatement penser à sa mère, Lauren, violoncelliste de talent disparue bien trop tôt.
1862, Edward Radcliffe passe l’été dans la maison qu’il vient d’acquérir, Birchwood Manor mais un terrible drame va se produire : sa fiancée est tuée dans un cambriolage.

Cette intrigue est comme je le disais très dense et complexe. C’est un roman qui se savoure et qui mérite d’être posé au calme pour en apprécier toutes les saveurs. Les personnages se multiplient sans que l’on comprenne leurs liens avec l’histoire. Il faut s’accrocher car en fin de compte tous ces destins sont liés et s’entremêlement. De 1862 à 2017, nous voyageons dans le temps à différentes époques qui auront toutes un rôle clé dans l’intrigue.

J’ai apprécié tous les personnages et toutes leurs histoires. Ils sont tous très différents et pourtant ils m’ont touchés à leur façon par leurs témoignages et leurs expériences. Mais pourquoi tous ces personnages ?
Cette question va vous obséder pendant toute votre lecture mais patience tout prendra sens dans les 100 dernières pages…
Je vous venir mais personnellement je n’ai pas trouvé qu’il y avait des longueurs malgré tout. Certes je ne savais pas du tout où l’auteure voulait m’amener mais tous ces destins m’ont tellement passionnée que je n’ai pas vu le temps passer ni les pages défiler.

Le suspense est omniprésent et je mets quiconque au défit de démêler les fils de cette intrigue captivante. Pourtant, je ne suis pas aussi emballée que je le pensais. Le dénouement me laisse un gout d’inachevé… Heureusement bon nombres de mes interrogations ont trouvé une réponses mais une question subsiste : Pourquoi ? C’est ma seule petite déception.

Si vous ne connaissez pas cette auteure et que vous aimez les secrets de famille, je vous recommande ses romans. Elle reste la reine dans ce domaine même si ses romans ne sont pas faciles à lire. Il faut se poser, être concentré mais quel régal !


Une intrigue bluffante et captivante menée d’une main de maitre par Kate Morton. J’ai été envoutée par cette vieille bâtisse qui renferme bien des secrets et son atmosphère enivrante.

 

Très bonne lecture

Publicités

6 commentaires sur “La prisonnière du temps – Kate Morton

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :