Rien qu’à moi – Elisabeth Norebäck

Résumé :

Psychiatre reconnue, mariée et mère d’un fils qu’elle aime plus que tout au monde, Stella Widstrand est enfin apaisée. Vingt ans plus tôt, se fille Alice a disparu sur une plage dans des circonstances jamais élucidées. En vain, elle a remué ciel et terre pour la retrouver. Puis elle a choisi d’avancer. Mais une patiente va faire voler sa vie en éclats. La jeune Isabelle ressemble en effet de façon troublante à sa fille que Stella en est convaincue: Alice est revenue. Prend-elle ses désirs pour des réalités ? Pour répondre à cette question, elle va tout risquer, jusqu’à mettre ceux qu’elle aime en danger. Car la mère d’Isabelle est prête à tout pour que sa fille reste à ses côtés…

Mon avis :

Après avoir enchainé les romances, j’avais envie de quelque chose de différent. Et j’ai jeté mon dévolu sur ce roman qui semblait prometteur. Verdict ? J’ai beaucoup aimé.

Ce livre est un roman chorale qui donne la parole majoritairement à Stella et Isabelle. Stella a perdu sa fille il y a de nombreuses années, Isabelle apprend, à la mort de son père qu’il l’avait adoptée. Elle commence donc une thérapie avec Stella. Stella est persuadée qu’Isabelle est sa fille.

Illusions ou réalité ? Le moins que l’on puisse dire c’est que ce roman frôle avec les limites de la folie. Stella est elle seine d’esprit ou en plein trouble psychotique ? Il est difficile pour nous lecteurs de se faire un avis tranché sur la question. Bien sûr, j’avais ma petite idée mais avais-je tous les éléments en main pour tout comprendre ? Est ce que l’auteure n’essayait pas de me manipuler et de me mener sur de fausses pistes ? Plus les pages défilent plus on la voit s’enfoncer dans la paranoïa et la folie. On suit impuissants sa descente aux enfers, son isolement progressif. 

Nous suivons aussi Isabelle, difficile à cerner. Pourquoi s’est elle tournée vers Stella ? Cherche t’elle à la déstabiliser ? C’est une jeune fille assez solitaire, qui a du mal à se lier aux autres. Quel secret cache t’elle ? Sa mère a t’elle raison de s’inquiéter ainsi ?

Vous l’aurez compris, on est assailli de questions tout au long de notre lecture. Pourtant, même si le suspense est omniprésent, on ne peut pas dire que ce roman soit vraiment surprenant. Au fil des pages, j’ai fini par entrevoir très clairement la réalité ainsi que les tenants et les aboutissants de cette intrigue, finalement pas si originale que cela. Pourtant, je ne dirai pas que je suis déçue. J’ai passé un agréable moment et ai savouré chaque page. Ce livre se laisse lire très facilement.

J’ai particulièrement aimé l’ambiance nordique et la psychologie des personnages bien travaillée. Parce que même si le mystère n’est pas si épais que cela, on ne peut enlever à ce roman que c’est un très bon roman psychologique. Les personnages et leurs états d’âmes sont exploités en profondeur et nous font oublier les quelques longueurs.

Malheureusement, j’ai trouvé le dénouement trop brutal et trop précipité. J’avais encore quelques questions et certaines incohérences m’ont quelque peu gênée. Qu’on se le dise, ce n’est encore une fois pas le thriller de l’année, mais j’ai personnellement passé un très agréable moment.


Un thriller psychologique prenant qui joue avec les frontières de la folie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :