Le chant de la vengeance – Megan Chance

Résumé :

Après le décès de sa mère, May Kimble se retrouve seule et sans le sou, jusqu’à ce qu’une tante qu’elle ne connaît pas lui propose de venir la rejoindre à San Francisco. Elle est alors accueillie par la riche famille Sullivan et leur cercle social. Au début, May est impressionnée par l’opulence de sa nouvelle vie, mais elle sent que les zones d’ombre sont importantes chez les Sullivan.

Sa cousine, la belle Goldie, disparaît souvent la nuit. Sa tante vit dans un brouillard continuel à cause du laudanum. Et l’une des servantes de la maison ne cesse de mettre May en garde. Prise dans un tourbillon de trahison, de folie et de meurtre, May risque de tout perdre, et notamment sa liberté, au profit de ceux en qui elle a le plus confiance… Et en avril 1906, la terre va trembler à San Francisco, provoquant des dégâts irrémédiables. May va se relever des ruines fumantes et réclamer ce qui lui appartient, avec une idée en tête : la vengeance…

Mon avis :

J’ai été fortement intriguée par le résumé de ce roman, pourtant j’étais loin d’imaginer à quel point je serai emportée par cette histoire de vengeance. Parce que c’est bien de cela qu’il s’agit, même si clairement elle intervient très tard dans le récit que l’on ne peut donc pas réduire à cela.

Quand sa mère meurt subitement, May Kimble est accueillie par sa tante et sa riche famille. Ils ont à coeur d’accueillir cette parente pauvre à bras ouverts et de l’intégrer au mieux à la société de San Francisco… Ou pas !

La première chose qui m’a frappée en commençant ce roman c’est son ambiance assez sombre et inquiétante mais surtout malaisante. Je n’ai absolument pas cru en la générosité et en la bienveillance des Sullivan, trop gentils pour être honnêtes mais surtout très secrets. Tous leurs faits et gestes semblent faux et motivés par un but qui nous est inconnu au départ. Pourtant cela ne semble pas déranger ou inquiéter outre mesure la jeune May. J’ai été sidérée face à la naïveté de cette victime innocente de leurs machinations. Car oui, au fil des pages, ce sentiments de malaise se confirme et laisse entrevoir une histoire sordide. C’est avec avidité que je tournais les pages, pressée de confirmer cette intuition parce que même si je sentais que quelque chose clochait, que quelque chose se tramait, impossible de comprendre exactement quoi.

C’est toute une galerie de personnages aussi divers et variés que l’autrice a mis en scène dans ce roman. Des personnages finement analysés et exploités qui ne tombent pas dans les clichés sauf peut être notre héroïne trop naïve comme je le disais. Et si certains sont très faciles à cerner et à percer à jour, d’autres sont plus sournois et m’ont suprise et déçue. J’ai aimé naviguer en eau trouble comme May sans savoir à qui me fier, sans savoir qui étaient nos alliés. Je dis « nos » car le combat de May est devenu le mien tant cette histoire m’a fait passer par toutes les émotions. J’ai été émue et révoltée par son destin hors du commun et moi aussi je criais vengeance.

Et cela tombe bien, puisque comme le titre l’indique, c’est une histoire de vengeance. Pourtant cette dernière intervient très tard dans l’intrigue. L’autrice prend le temps de bien mettre en place le contexte et le décor de son histoire faisant ainsi augmenter notre impatience. Je trépignais de découvrir comment May allait prendre sa revanche. Mais la vengeance est finalement très secondaire et ici on est plus dans un roman d’ambiance. L’atmosphère est angoissante, inquiétante et sombre et font que ce roman historique est surprenant, passionnant et révoltant. J’ai frôlé le coup de coeur mais le dénouement trop rapide et trop gentil m’a quelque peu déroutée. Au vue de ce que May a subi et du titre du roman, je m’attendais à une vengeance bien plus sanglante.

C’est finalement un très beau roman où l’autrice nous parle de lutte des classes, de racisme, de trahisons, de secrets mais surtout des choix difficiles d’une femme qui navigue au coeur du danger pour survivre. La plume immersive et visuelle est au service de cette intrigue addictive et riche en rebondissements.


Un magnifique et sombre roman historique où trahisons, manipulations et vengeance seront de mise.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :